×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    Comment les sciences occultes veulent se mettre au service de la prévision économique

    Par L'Economiste | Edition N°:492 Le 23/04/1999 | Partager

    · Le "thème natal" permet de mieux cerner le profil psychologique
    · Une astrologue dévoile les grands principes de sa "science"


    L'astrologie peut vous aider à négocier des contrats et peut-être même à dénicher les meilleures affaires boursières. D'abord, veillez à bien choisir les dates de signature (ne pas en rire svp!). Il parait que c'est important. Une date qui coïncide avec la lune descendante ou avec un phénomène d'éclipse, par exemple, est à éviter. Par ailleurs, un homme d'affaires qui connaît son "thème", avant de conclure un contrat, peut mettre toutes les chances de son côté. Pour ceux qui douteraient encore de l'efficacité d'une science occulte, quelques rappels sont sans doute nécessaires. A l'ère de l'infiniment petit, l'astrologie n'en compte pas moins de plus en plus d'adeptes, en Europe mais aussi au Maroc.
    D'ailleurs, une conférence de presse a été consacrée au sujet le 16 avril à Casablanca. Devant une assistance médusée mais néanmoins connaisseuse, Mme Gilda Sarenceni a ainsi expliqué les grands principes de cette "science". Attention! A ne pas confondre avec les "chouaffate" locales. Mme Saranceni est professeur d'astrologie (elle a suivi des cours au Centre International d'Atrsologie de France), médium et... psychanalyste.
    "L'astrologie n'est pas un art divinatoire mais une science", souligne Mme Saranceni. Quelques rappels basiques sont nécessaires pour comprendre son raisonnement. L'astrologie en tant que technique rigoureuse se base sur l'observation apparente (terre fixe) des planètes. A chaque signe correspond notamment une forme de caractère et de personnalité. "Mais à lui seul le signe de naissance ne veut rien dire. Ce sont donc tous les éléments d'une carte natale qui pourront permettre d'analyser d'une manière précise le potentiel de l'individu". Le thème natal permet donc de mettre la lumière sur le profil psychologique d'une personne ainsi que le cadre de sa destinée.
    Pour ce qui est de l'aspect médium, que Mme Saranceni conçoit "comme un phénomène hallucinatoire et non maîtrisable", il complète le côté astrologue. "Il s'agit d'un phénomène inné que la personne choisit de développer".
    Concernant le prix des consultations chez l'astrologue/médium/psychanalyste, il faut débourser 1.500Dh pour connaître son thème. Explication, ce service nécessite 30 heures de travail. Pour un homme d'affaires qui désire connaître "la bonne étoile sous laquelle il pourrait conclure un contrat", il faut payer 3.000 DH seulement. L'établissement de ce thème requiert plus de 30 heures de travail. Les prix restent moins chères que ceux que Mme Saranceni pratique en France (5.000 FF).
    Quant aux tarots (cartes), "les consultations peuvent durer jusqu'à 3 heures", le prix est de 3.000 DH. Avec en prime, une séance de psychanalyse. Voilà donc pour ce qui est de choses plus terre à terre.

    Khadija MASMOUDI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc