×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

CNSS: Greft-Alami pressenti au poste de conseiller

Par L'Economiste | Edition N°:1054 Le 06/07/2001 | Partager

. Il a été remplacé par Abdelmjid Tazlaoui au poste de secrétaire général. Son successeur a effectué l'ensemble de sa carrière dans un groupe français de protection socialeLa réorganisation de la CNSS se poursuit. Cette fois, c'est au tour du secrétaire général de cet établissement d'être remplacé. Désormais, cette fonction sera assurée par Abdelmjid Tazlaoui qui vient juste de rentrer au Maroc. Il remplace ainsi le Dr Abdeljalil Greft-Alami. Agé de 39 ans, Abdelmjid Tazlaoui est diplômé de l'IEP de Paris et de l'Essec après une licence en informatique de gestion. Il a effectué l'ensemble de sa carrière (16 ans) dans un groupe français de protection sociale (retraite, prévoyance et assurance maladie complémentaire). Tazlaoui a occupé successivement les postes de chef de département, ensuite de directeur de l'organisation et système d'information avant d'être nommé directeur chargé des moyens généraux, de l'organisation et des technologies de l'information.Quant à Greft-Alami, pour l'heure, et selon son entourage, il est pressenti au poste de conseiller auprès de la Direction générale de la CNSS. Ce dernier a joué un rôle important dans le débat sur l'assurance maladie obligatoire. Il a d'ailleurs été l'auteur du projet de couverture médicale, version CNSS. Ce qui lui a valu de vives critiques notamment pour le rôle central que ce projet a assigné à la Caisse. Connu pour être un expert des questions de protection sociale, Greft-Alami participe également à l'élaboration de l'actuel projet d'assurance maladie obligatoire. D'ailleurs, il fait partie du comité d'expert mis en place par le Premier ministre Abderrahman Youssoufi. Greft-Alami est également connu pour ses prises de position qui lui ont valu les plus vives critiques. D'ailleurs, il fait du comportement des professionnels de la santé un des points-clés de la réforme du système d'une manière générale. Né en 1945 à Casablanca, Greft-Alami a suivi des études de médecine en France. Il est rentré au Maroc en 1974, date à laquelle il a été nommé chef de Service de Réanimation à l'Hôpital Ibn Rochd de Casablanca. Deux ans après, il rejoint le secteur de la médecine libérale. De 1979 à 1986, Greft-Alami a dirigé le Département de Réanimation Polyvalente à la première polyclinique de la CNSS (celle de Derb Ghallef à Casablanca). Par la suite, Il a assuré le démarrage de la première clinique mére-enfant de Hay Hassani à Casablanca. En 1993, il devient conseiller du Pr Abderrahim Harouchi, alors ministre de la Santé.Greft-Alami a acquis un statut d'expert sur l'économie de la santé et la protection sociale. Il est conseiller auprès d'organismes internationaux comme l'OMS, l'USAID et la Banque Mondiale. K. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc