×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Club Med: La CDG devrait se renforcer

    Par L'Economiste | Edition N°:3020 Le 08/05/2009 | Partager

    . La Caisse porterait ses parts à 13%. Et elle consolide son 1er rang d’actionnaire MUSTAPHA Bakkoury a mis fin aux rumeurs qui couraient au sujet d’un éventuel retrait de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) du Club Med. C’était à l’occasion de la présentation des résultats annuels du groupe, mercredi 4 mai à Rabat. «Ce n’est surtout pas le moment de quitter le Club Med, sachant que ce dernier vient d’annoncer une augmentation de capital relativement importante, de nature à conforter les réalisations opérationnelles de ces deux derniers trimestres», rapportait L’Economiste dans son édition du jeudi 5 mai. En effet, le groupe français de loisirs et du voyage a annoncé, le jour même de la présentation des résultats de la CDG, le lancement d’une double opération de marché, pour un montant de 102 millions d’euros, soit près de 1,2 milliard de DH, pour renforcer son bilan. Il prévoit de lever 51 millions d’euros (environ 570 millions de DH) par émission de plus de 6,4 millions d’actions. Ce qui devrait lui permettre de récolter près de 6 millions d’obligations remboursables en actions nouvelles ou existantes d’une maturité de trois ans. A noter toutefois que le Club Med doit faire face à des premières échéances financières en 2010. D’autant plus que le montant de «cette double opération est pré-garanti à hauteur de 75 %». Mieux, le premier actionnaire du Club, la CDG -avec 10,7% du capital à ce jour- s’est engagé à souscrire à l’augmentation de capital à hauteur de 10 millions d’euros (un peu plus de 111 millions de DH), et aux actions existantes pour 30 millions (environ 335 millions de DH). Ce qui va se traduire par la montée en puissance de la CDG au capital du Club Med. Celle-ci pourrait atteindre 13%, contre 10,7% actuellement. Elle pourrait même dépasser les 20% avec la conversion des anciennes actions. La souscription débutera lundi prochain, 11 mai, et s’achèvera mardi 26. Selon le niveau de souscription, «celle-ci pourrait renforcer significativement le tour de table des actionnaires», laisse entendre le staff managérial. Cette opération se traduira également par la dilution du capital d’Accor, lequel conserve encore 6% du Club Med, mais n’y participera pas. En parallèle, le Club Med a annoncé un durcissement de son plan anti-crise, portant de 31 millions d’euros à 51 millions les réductions des coûts de structure. Il a réduit de 15 millions d’euros, à 35 millions, les investissements prévus sur 2009-2010 et confirmé ses objectifs de cessions d’actifs (45 millions d’euros sur 2008-2009 et 50 millions sur 2009-2010). Selon le management, le Club Med peut compter sur de précieux partenaires d’affaires pour répondre à ce besoin de renforcer son bilan.Bachir THIAM

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]com

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc