×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Climatisation: Les Saoudiens explorent le marché marocain

Par L'Economiste | Edition N°:1738 Le 01/04/2004 | Partager

. Officialisation d'une société mixte avec un partenaire marocainBIEN que le marché de la climatisation recèle d'énormes potentialités de croissance, l'investissement industriel tarde toujours à suivre.En tout cas, le groupe saoudien “Cooline Air Conditioners”, spécialisé dans la climatisation, adopte une politique d'attentisme quant à investir directement au Maroc. “Il est encore très tôt pour ce projet”, a affirmé Shaker Almoussa, directeur général de Cooline, lors d'une conférence de presse organisée récemment à Casablanca pour officialiser son “joint-venture” avec l'entreprise marocaine Frigmar, spécialisée dans la climatisation. Selon ce responsable: “tous les indicateurs montrent que le moment n'est pas encore propice pour passer à l'étape de l'industrialisation”. Pour réussir une meilleure implantation, “il faudrait d'abord commencer par rechercher un partenaire local maîtrisant l'activité”. Ainsi, et à partir de 1994, le groupe saoudien a signé un accord avec Frigmar qui est devenu le représentant officiel de la marque au Maroc. L'année 2002 est un tournant décisif dans la vie des deux partenaires. Ils décident de conclure une “joint-venture”. En cette année, la valeur totale des produits Cooline vendus sur le marché national a atteint 600.000 DH. Pour 2003, cette valeur a avoisiné 7,5 millions de DH pour une part de marché de 6%, répartie équitablement entre la climatisation industrielle et individuelle. De même, 2003 a été marquée par un repositionnement stratégique sur le segment des climatiseurs industriels. Ce recentrage s'explique essentiellement par la forte concurrence au niveau du segment de la climatisation individuelle. Avec la déferlante chinoise, en plus de la concurrence égyptienne, la marque avait du mal à se positionner sur ce segment. Toutefois, elle ne compte pas se désister: “Nous allons maintenir notre position sur ce segment”, a indiqué Jaouad Zouiten, directeur technico-commercial de Frigmar.Quant à l'année en cours, les deux partenaires veulent atteindre une part de marché de 10%. En termes de valeur, ils escomptent 10 millions de DH.M.E.H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc