×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Clarins crée une série limitée pour célébrer l'an 2000

    Par L'Economiste | Edition N°:620 Le 20/10/1999 | Partager

    · Le lancement au Maroc est prévu pour fin novembre
    · Un maquillage lunaire et des boîtiers précieux
    · Le groupe refuse de perdre le contrôle de la maison

    C'est en résistant aux fusions qui sévissent actuellement dans le monde de luxe que le groupe français Clarins (cosmétiques et soins) a mis la barre très haut: 5 milliards de Francs de chiffre d'affaires en l'an 2000. Une somme qu'il compte atteindre en solo, est-il indiqué par son président Serge Rosinoer. "Clarins veut continuer à se développer seul, mais n'exclut ni acquisition, ni alliance stratégique, ni joint-venture, à condition de garder le contrôle de la majorité de celle-ci. La vente du groupe n'est évidemment pas à l'ordre du jour", a déclaré M. Rosinoer.
    Le capital du groupe -qui possède notamment les parfums Clarins, Azzaro, Montana et Thierry Mugler- est verrouillé par la famille fondatrice Courtin, qui détient 65% des titres. Le groupe est ainsi à l'abri d'une offre publique d'achat (OPA) hostile.
    Clarins a réalisé en 1998 un chiffre d'affaires de 4,014 milliards de FF. Il attend une progression de 10% de ses ventes en 1999 à environ 4,4 milliards de FF et une hausse à "deux chiffres" de son résultat net.
    Il a réaffirmé sa stratégie: se concentrer sur la distribution sélective et rééquilibrer ses ventes sur le plan géographique en accordant une plus grande place aux Etats-Unis et son portefeuille en faisant progresser les maquillages et les parfums.
    Serge Rosinoer a minimisé l'impact sur les résultats du groupe des pertes persistantes de son Pôle Couture portant la griffe Thierry Mugler, qu'il a assimilées à un investissement.
    Ces pertes ont été réduites de 31,3% au premier semestre, par rapport à un an plus tôt. "Nous sommes décidés à continuer d'investir dans la couture", a-t-il affirmé. Le pôle vient d'être confié à la directrice de Thierry Mugler Parfums -dont le succès est reconnu- après le limogeage de son ancien patron.
    Clarins compte sur une meilleure exploitation des licences et des accessoires "qui constituent un réservoir important de croissance" pour équilibrer ce pôle.
    En Asie, Clarins a bénéficié du redressement en cours des économies locales, mais il continue à peiner au Japon, malgré une augmentation de 1,1% dans les produits de soin. Le groupe dispose encore de 40 magasins après la fermeture de 8 autres. "Les Japonais gardent confiance dans nos produits, mais le marché est difficile et il n'est pas encore redressé", selon M. Rosinoer.

    Radia LAHLOU (AFP)


    D'or et de lumière...


    Pour fêter le passage à l'an 2000 comme il se doit, Clarins va lancer au Maroc à la fin du mois de novembre, à travers son groupe de distribution exclusive Olka, une gamme de produits de maquillage-soin baptisée "Aux sources du futur". Le groupe français à l'instar de ses congénères était à la recherche d'une nouvelle image. Il a donc décidé de donner une touche plus star et plus glamour aux douze fatidiques coups de minuit. Cette série limitée (one-shot) sera disponible dans 32 points de vente sur tout le territoire et devrait normalement disparaître de la vente en janvier 2000. La gamme de produits, les Perséides, composée de fards à joues, à paupières, rouges à lèvres nouvelle génération... est inspirée des poussières d'étoiles nacrées et dépose sur la peau un fin voile irisé. Les boîtiers rouges ornés d'un fin liseré d'or sont luxueux et peuvent être réutilisés.

    Radia LAHLOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc