×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Cinéma: Des fonds pour les studios de Ouarzazate

Par L'Economiste | Edition N°:2685 Le 03/01/2008 | Partager

. Une enveloppe de 43 millions de DH allouée au secteur. Constitution d’une “film commission’’ pour promouvoir la destinationL’industrie du cinéma à Ouarzazate dispose désormais d’une vision stratégique. La démarche initiée par le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa est le fruit d’une étude lancée il y a quelques mois avec la collaboration du groupement Eurocif-Ucotra. L’objectif est de faire de Ouarzazate à l’horizon 2016, la «Mecque» du cinéma en Afrique. Pour y arriver, six chantiers seront entrepris pour un montant de 43 millions de DH. L’enveloppe permettra, entre autres, de promouvoir Ouarzazate à travers la mise en place d’une “film commission’’, réunissant le Centre cinématographique marocain (CCM), le Conseil régional du Souss-Massa-Drâa et d’autres intervenants concernés. Outre faciliter l’accueil des tournages, la commission aura pour mission de créer le label Ouarzazate et d’organiser des road shows dans les festivals internationaux. Le développement du concept “one stop shop’’ est également un des grands axes de ce programme. Cette démarche particulière, adoptée notamment par les studios Warner Bros à Hollywood, ferait de Ouarzazate l’unique interlocuteur du producteur en lui offrant tous les services de pré-production, de production et post-production nécessaires à la conception d’un film. Ce chantier sera accompagné d’un recensement des compétences, incontournables pour le développement du secteur. Sur le plan notamment des ressources humaines, rappelons la création lors de la rentrée 2006-2007 de la faculté pluridisciplinaire de l’université Ibn Zohr (www.leconomiste.com) abritant deux filières spécialisées dans les métiers du cinéma. D’une durée de trois ans, elles sont accessibles à tous les bacheliers et sont couronnées par une licence professionnelle. Par ailleurs, l’université a mobilisé une enveloppe de 100 millions de DH pour l’aménagement et l’équipement de locaux dédiés à la faculté pluridisciplinaire. Pour accompagner cet investissement, rappelons également que l’Ibn Zohr a organisé en avril 2007 un workshop à Ouarzazate sur les métiers et formations en cinéma et audiovisuel. A noter que les recettes provenant du tournage des films étrangers au Maroc, notamment à Ouarzazate, représentaient, en 2005, un milliard de DH. Par ailleurs, les studios de la ville et les productions qui y sont tournées font directement et indirectement vivre plus de 90.000 personnes. Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc