×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Chine: Rumsfeld entame sa tournée asiatique

Par L'Economiste | Edition N°:2133 Le 19/10/2005 | Partager

. Les capacités militaires chinoises inquiètent les Etats-UnisLe secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, est arrivé mardi 18 octobre en Chine. Sa première visite dans ce pays depuis sa prise de fonction en 2001 sur fond d’inquiétudes américaines en raison du renforcement des capacités militaires chinoises. Rumsfeld, venu pour trois jours, doit s’entretenir aujourd’hui mercredi avec le président chinois Hu Jintao et son homologue Cao Gangchuan, et, fait sans précédent, visiter le quartier général des forces nucléaires stratégiques chinoises. Dans le vol qui l’emmenait de Washington à Pékin, les journalistes lui ont demandé si cette visite montrait une volonté d’ouverture de la Chine. “Je ne sais pas. Nous verrons. Cela sera intéressant. J’imagine que cela dépend de ce que vous voyez”, a-t-il répondu. Rumsfeld s’est cependant vu refuser sa demande de visite du quartier général opérationnel du ministère de la Défense à Pékin. Selon l’agence officielle Chine nouvelle, la question de Taïwan et la coopération militaire sino-américaine seront au programme des discussions. Cependant, cela ne devrait pas donner lieu à d’importantes annonces, avaient indiqué la semaine dernière de hauts responsables militaires américains. Ils s’étaient toutefois félicités du dialogue de haut niveau avec la Chine. Avant son arrivée dans la capitale chinoise, le haut responsable américain a manifesté la volonté des Etats-Unis d’améliorer les relations militaires avec la Chine. En juin, le secrétaire américain à la Défense avait déploré que la Chine dépensait beaucoup plus pour sa défense qu’elle ne le reconnaissait officiellement. Quelques semaines plus tard, un rapport du Pentagone estimait que les dépenses militaires chinoises s’élevaient à plus de 90 milliards de dollars cette année, soit le plus important budget militaire d’Asie et le troisième du monde après celui des Etats-Unis et de la Russie. Les Etats-Unis ont également vu avec inquiétude les premières grandes manoeuvres militaires entre Chinois et Russes, fin août, près de Vladivostok (extrême-orient russe) puis en mer Jaune, en espérant qu’elles “ne détérioreront pas l’atmosphère” de la région. Rumsfeld se rendra également en Corée du Sud, en Mongolie, au Kazakhstan et en Lituanie. Synthèse L’’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc