×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Chine: Croissance à cent à l’heure

Par L'Economiste | Edition N°:2005 Le 22/04/2005 | Partager

. Malgré une politique de lutte contre la surchauffeAvec un taux de croissance de 9,5% au 1er trimestre et des investissements toujours disproportionnés, l’économie chinoise ne marque aucun signe de ralentissement en dépit d’une politique de lutte contre la surchauffe. La progression sur un an du PIB pour la période janvier-mars est égale à celle enregistrée sur l’ensemble de 2004, la plus forte croissance en 7 ans, a indiqué mercredi 20 avril le Bureau national des statistiques (BNS).Le PIB a totalisé 3.135 milliards de yuans (379 milliards de dollars) au 1er trimestre. Une fois encore, la croissance a été tirée par les investissements en capital fixe, l’un des principaux révélateurs de la capacité des autorités à refroidir une économie en surchauffe dans certains secteurs, notamment la construction. Les investissements ont augmenté de 22,8% entre janvier et mars, a indiqué le BNS dans son annonce des principaux indicateurs économiques pour le 1er trimestre.Le taux de croissance de l’économie a quelque peu surpris les analystes qui avaient parié sur un léger ralentissement et alors que le gouvernement chinois a récemment fixé un objectif de croissance de 8% pour 2005, niveau jugé toutefois très conservateur par les experts. “La part des investissements dans le PIB est trop importante”, estime Hua Min, économiste à l’Université de Fudan à Shanghai. “La production industrielle est un peu plus forte qu’au dernier trimestre de l’an dernier, ce qui explique en partie pourquoi le PIB reste au même niveau”, avance Ma Jun, économiste à la Deutsche Bank à Hong Kong, qui relève aussi la bonne tenue de la production agricole.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc