×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Chichaoua renforce ses infrastructures

Par L'Economiste | Edition N°:2674 Le 17/12/2007 | Partager

. Plusieurs projets de routes lancés dans la province. L’autoroute Marrakech-Agadir sur la bonne voie Ces derniers jours, l’agenda de Karim Ghellab, ministre de l’Equipement, était particulièrement chargé. En effet, la semaine dernière, il était dans la région de Marrakech pour inspecter les chantiers en cours. Une étape a été effectuée dans les provinces de Chichaoua, El Kelâa des Sraghna et Essaouira. A Chichaoua, le ministre a procédé au lancement de plusieurs chantiers structurants. Il s’agit notamment de l’élargissement et du renforcement de la route nationale 8 entre les points kilométriques 112 et 132. D’une longueur de 20 km, la réalisation de ce tronçon s’élève à 36,5 millions de DH. Les travaux devraient être bouclés dans 10 mois environ. Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme de réhabilitation prioritaire (PRP). D’autres travaux sont prévus entre les points kilométriques 78 et 102 et ce, pour un montant de 38 millions de DH. «Grâce à ce projet, la fluidité du trafic et l’amélioration de la sécurité routière ainsi que le niveau de service seront assurés», indique-t-on. Autre projet routier inauguré, la route provinciale 2.032 reliant la route rurale 212 à la commune de Lalla Aziza. Représentant un coût de plus de 18 millions de DH, ce projet s’étend sur une distance de 31 km. Le chantier est mené par la société Amahane. Sa réalisation permettra de désenclaver les populations des communes de Bouaâouane et Lalla Aziza, soit plus de 2.800 habitants. De même, elle facilitera l’accès aux centres socioéducatifs non seulement à ces communes mais aussi à une dizaine de douars. Enfin, la route rurale 212 menant à Zaouia Ennahlia sera également réaménagée. D’une longueur de 11 km et d’un coût des travaux de 9,33 millions de DH, le chantier sera livré dans moins d’une année. Ce tronçon s’intègre dans le cadre du PNRR II (Programme national des routes rurales) et permettra de désenclaver quelque 13.597 habitants. D’ici 2012, le programme devrait couvrir 1.902 km de routes rurales pour un montant de 1,2 milliard de DH. Enfin, Ghellab a terminé son périple dans la région par la visite du chantier de l’autoroute Marrakech-Agadir. Le tronçon, au niveau de Chichaoua, devrait être achevé dans huit mois. D’une longueur de 10,5 km, il représente un investissement de 59 millions de DH. Les travaux sont menés par l’entreprise Grands Chantiers Routiers (GCR).


Routes structurantes

Une convention relative à l’aménagement de 262 km de routes structurantes dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz vient d’être conclue entre le ministère de l’Equipement et la région. Le projet représente un investissement de 251,5 millions de DH. La convention a été paraphée le 12 décembre dernier. L’objectif est d’assurer la liaison entre les différents pôles économiques de la région par une importante infrastructure routière, d’améliorer le niveau de service offert aux usagers, d’adapter des caractéristiques de la sécurité à la circulation routière et d’accompagner le développement socioéconomique de la région. Sa réalisation s’étalera sur quatre ans (2007-2010).De notre correspondante,Hanane HASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc