×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Chapeau bas au Festival international de la magie

Par L'Economiste | Edition N°:1983 Le 22/03/2005 | Partager

. La deuxième édition a été une réussite . De grands artistes étaient au rendez-vous de MarrakechLe public était tout simplement enchanté, grands et petits, surtout ces derniers. De l’avis de tous, la deuxième édition du Festival de la magie de Marrakech a été une réussite et s’inscrit désormais parmi les rendez-vous festivaliers de la ville. Colombes, chapeau haut de forme et baguette magique. Le Festival des arts magiques de Marrakech n’a pas failli à la tradition… 50 artistes “magiciens” et 10 pays y ont participé. Il a invité pour l’occasion des têtes d’affiche comme Luc Parson, Greg le magicien ou Omar Pasha… Aux côtés de ces professionnels, des artistes, tous arts confondus, étaient également de la partie, histoire de donner un côté “people” à l’événement.Le clou du festival fut évidemment la soirée de gala qui a fait salle comble. Il n’y avait plus une seule place à la grande salle du Palais des Congrès (2.000 personnes). Luc Parson, professeur de magie et maître de cérémonie de cette édition, avec un humour tantôt comique et tantôt caustique, a présenté les différents numéros qui se sont succédé en faisant participer le public, surtout les petits. Le public est resté émerveillé devant le talent du magicien Omar Pasha, le maître de la magie du Théâtre “noir”, à l’état pur… comme l’a présenté le président du festival Baby Dahan. Jean Regil et sa compagnie (qui s’est déplacé avec toute une équipe technique et des illusionnistes) n’ont pas démérité non plus. “Si la magie m’était contée” est le titre de son numéro qui raconte le cheminement de la magie dans l’histoire.. Fête foraine, tentes caïdales...La ville ocre a vécu de grands moments magiques durant quatre jours, du 17 au 20 mars. Des spectacles pour enfants ont été donnés au Théâtre royal et aussi dans le douar de la magie, installé derrière les remparts de la ville. Un village ressemblant à une fête foraine dressée sur place, où étaient donnés chaque jour de mini-spectacles sous des tentes caïdales avec la participation d’un bouquet de magiciens. L’entrée était gratuite et l’on s’attendait à plus d’un millier de visiteurs par jour. Si le soleil tapant de Marrakech a découragé quelques-uns, ce village connaissait grande affluence vers la fin de la journée.Au Théâtre royal, autre site accueillant le festival, les premiers rangs ont été réservés aux écoliers et aux orphelins. Et c’est à ces derniers que sera versée une partie des recettes de ce festival, notamment à l’institution de Bab Ghmat. Ses enfants sont convenablement pris en charge, mais restent assoiffés d’affection et d’attention. Un festival qui leur est dédié a comblé quelque part un vide. “Les moments forts de ce festival ont été l’émerveillement de ces enfants, l’accueil qu’ils ont réservé aux artistes et la joie que nous lisions dans leurs yeux”, fait remarquer Baby Dahan, président du festival. Avec si peu de moyens (un budget aux alentours de 1,5 million de DH via la contribution matérielle des sponsors), les organisateurs ont réussi un premier pari. Celui d’organiser un festival de magie et d’animer la ville. Président et initiateur de ce festival, Dahan est un inconditionnel de Marrakech et aussi un magicien qui a eu l’idée magique de lancer un festival. L’idée est venue suite à un show donné en 2003 au profit de l’orphelinat de Bab Ghmat. Depuis, Dahan, qui a obtenu l’adhésion des instances de la ville, ne ménage pas d’efforts pour la promotion de cet art. Parmi les acquis de cette deuxième édition, le lancement de magiciens marocains. Rendez-vous donc à la prochaine édition. De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc