×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Dossiers

    Chaouia-Ouardigha
    Miloud Chaâbi : Pourquoi je mise sur la région

    Par L'Economiste | Edition N°:2569 Le 13/07/2007 | Partager

    Ynna Holding (voir aussi notre édition du mardi 10 juillet) va investir 11 milliards de dirhams dans la région: une unité de fabrication de fer et une cimenterie. Le programme a été décliné mardi dernier lors de la journée économique organisée par le CRI et les autorités locales à Settat. Dans cet entretien, le président de Ynna Holding, Miloud Chaâbi explique les raisons de ce choix et parie sur l’émergence d’une région qui se tient en embuscade pour damer le pion à Casablanca. . L’Economiste : Ynna Holding s’installe à Oulad Sghir dans la province de Settat. Pourquoi le choix de ce site?- Miloud CHAABI: Nous nous installons dans l’ensemble de la région de Chaouia Ouardigha. Nous nous inscrivons, comme partout où nous investissons, dans une logique de développement durable. Nous avons choisi la région de Chaouia- Ouardigha parce que, comme le démontrent plusieurs de nos études, celle-ci jouit d’un potentiel important. Aujourd’hui c’est CasaShore, pourquoi pas Settatshore demain?. Quels sont vos projets dans cette région?- Nous comptons y développer un certain nombre de projets notamment dans l’habitat et le tourisme. Cependant, nos projets phares restent une usine de fabrication de fer de construction d’une capacité de 800.000 tonnes. Nous prévoyons d’investir dans une unité qui va fabriquer également du fer mais destiné à d’autres usages. Ajouter à cela, la construction d’une cimenterie à Oulad Sghir.Notre groupe a opté pour cette région pour les potentialités qu’elle offre et également, pour la mobilisation des différentes parties prenantes pour augmenter son attractivité. . Avez-vous rencontré des difficultés pour la réalisation de votre projet?-Nous n’avons rencontré aucune difficulté pour lancer nos projets. Toutes les formalités administratives ont été, bien au contraire, effectuées avec célérité. . Quel est le montant de l’investissement et quel est son impact socioéconomique?- Le montant global des investissements consentis dans ces trois projets s’élève à 11 milliards de dirhams. Et comme tout investissement, ceux de Ynna Holding auront inéluctablement des retombées positives sur le tissu socio-économique de la région. En effet, ces projets vont permettre la création de nombreux emplois et permettront d’apporter une importante valeur ajoutée à toute la région. Ils participeront aussi à son décollage économique. . Quelle sera la destination de la production? Avez-vous des visions sur le marché à l’export?- La production du ciment et du fer sera destinée en priorité au marché national. Nous envisagerons ensuite l’export d’une partie de la production. . L’industrie du ciment est polluante, qu’avez-vous prévu pour sauvegarder l’environnement?- Nous avons effectivement pris toutes les précautions et dispositions pour préserver l’environnement. Notre groupe a d’ailleurs été toujours précurseur en matière d’utilisation des techniques et moyens de préservation et de sauvegarde de l’environnement. Notre groupe, faut-il le rappeler a déjà été primé pour ses efforts et sa politique de sauvegarde de l’environnement . Selon vos estimations, quelle sera votre part du marché?- La part du lion...rire.Propos recueillis par Abdallah ECHAKHS

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc