×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Dossiers

    Chaouia-Ouardigha
    Coup d’accélérateur aux programmes de l’INDH

    Par L'Economiste | Edition N°:2569 Le 13/07/2007 | Partager

    . 37 millions de dirhams affectés à 70 projets. D’ici 2010, 300 millions de dirhams injectés dans divers programmes Après une première phase de mise en route, le programme de l’INDH est passé en 2006 à la vitesse supérieure. Cette année a connu la réalisation de pas moins de 70 projets avec un volume de financement qui a dépassé 37 millions de dirhams, selon les données officielles. Au titre de l’année 2007, la réalisation du programme INDH va connaître un coup d’accélérateur. La démarche participative s’est renforcée davantage par la consolidation des capacités locales auxquelles une attention particulière est accordée par l’autorité gubernatoriale. Cela grâce à un vaste programme de formation thématique allant de l’identification des projets jusqu’à leur concrétisation.Un constat s’impose: la deuxième phase du programme qui va s’étendre jusqu’à 2010 est la plus importante. L’action de l’INDH, comme a dit Abdechakour Rais, wali de la région Chaouia-Ouardigha et gouverneur de la province de Settat, qui a beaucoup travaillé sur le projet de l’initiative avant son lancement, s’inscrit dans une vision sociétale selon une méthodologie visant plus la création d’emplois à travers une bonne gouvernance basée sur la proximité. Et aussi, «à travers une exploitation rationnelle des ressources qui favorise la logique des rendements plutôt que les moyens». . 8 quartiers urbains, 6 communes rurales et 258 projetsLa région, celle de Chaouia-Ouardigha, va recevoir près de 300 millions de dirhams d’ici 2010 dans le cadre de l’INDH. Les programmes vont cibler 8 quartiers urbains (64 projets) et 6 communes rurales (30 projets). A cela s’ajoutent 115 projets du programme transversal et 85 autres des opérations de lutte contre la précarité. Au total, quelque 258 projets seront réalisés d’ici fin 2007 dans les provinces de Settat, Khouribga et Benslimane au titre de l’INDH.A signaler qu’à l’occasion de la célébration du 2e anniversaire de l’INDH à Settat, un Centre socio-éducatif pour l’intégration des handicapés a été inauguré. La journée a connu également le lancement des travaux d’aménagement de sites pour le recasement des habitants des bidonvilles Oligini dans la commune de Sidi Rahal Chatia (250 foyers) et de la restructuration du douar Moul Laalam dans la même commune.Cette célébration a aussi connu la signature de 4 conventions de partenariat entre l’INDH et des instances régionales et locales intervenants dans le développement humain. La première entre l’Entraide Nationale porte sur l’élaboration d’une carte régionale de la précarité. La deuxième entre l’Agence de développement social concerne la création d’un fonds pour le soutien du développement local dans la province de Settat. La troisième convention entre la Promotion nationale et la Direction des Affaires rurales a pour objet un projet de développement à douar Lahouaoura à Sidi Mhamed Ben Rahal. Quant à la quatrième entre le Direction générale des collectivités locales, la Direction des Affaires rurales et l’Agence de développement social, elle porte sur un projet similaire dans des douars de la région de Boulaouane dans les communes de Mzoura et Gdana. Abdellah Echakhs

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc