×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Dossiers

    Chaouia-Ouardigha
    Collecte de lait
    Centrale Laitière aux petits soins des producteurs

    Par L'Economiste | Edition N°:2569 Le 13/07/2007 | Partager

    . Un accompagnement et une mise à niveau au plus près . 11.000 foyers de la région tirent leur revenu de la collecte de laitLA région de Chaouia-Ouardigha est d’une importance critique pour le groupe Centrale Laitière étant donné sa contribution dans la production laitière nationale. C’est même la «mamelle» du pays. Grâce à un important dispositif d’accompagnement des producteurs initié par Centrale Laitière, la qualité de la collecte laitière s’y est développée de manière remarquable.Prenant un sens tout particulier dans cette région où les déficits pluviométriques récurrents conditionnent largement la rentabilité des principales cultures traditionnelles, les objectifs de cette démarche portent aussi bien sur le développement de la production laitière que la professionnalisation du secteur et le renforcement de son attractivité économique. La collecte laitière connaît un développement continu dans la région et s’accompagne d’une nette amélioration qualitative, en dépit des aléas climatiques. En effet, l’accroissement de la production laitière et l’amélioration de la qualité du lait illustrent les efforts liés au développement de nouveaux producteurs laitiers, à l’intensification du réseau de collecte et l’efficacité des différents programmes d’encadrement technique de proximité.C’est sous les effets conjugués des différentes actions de formations, d’assistance, d’octroi de crédit pour la mise à niveau des fermes et centres de collecte, mais aussi du financement et de l’introduction de plus d’un millier de génisses à haut potentiel génétique depuis 2005 que de tels résultats ont pu être réalisés.Centrale Laitière fait vivre 11.000 foyers à travers les achats de lait. Ces revenus directs sont par ailleurs complétés par les investissements réalisés dans l’amélioration du circuit de collecte et le renforcement de la maîtrise de la chaîne de froid. Outre la distribution de produits d’hygiène, le groupe agroalimentaire met à la disposition de ses producteurs des bacs à lait, tandis que le nombre de centres de collecte a crû de 35% ces deux dernières années. Avec un important investissement annuel dans la région, Centrale Laitière a déployé une démarche intégrant une vision à 360° des besoins de ses producteurs. Celle-ci porte tant sur la formation que l’octroi de crédit et de financement d’aliments de bétail ou de matériel de traite. Cet accompagnement est surtout adapté aux besoins de différentes catégories de producteurs. Il est assuré par des dizaines de cadres de Centrale Laitière au plus près de producteurs. Ces techniciens ont pour principale mission de prodiguer conseils, assistance, et formations aux producteurs et réceptionnaires de centres de collecte. Les problématiques abordées sont diverses, elles vont du suivi de la productivité ou la mesure des paramètres physico-chimiques et microbiologiques du lait à la conception à l’aménagement d’étables et salles de traite. Le dispositif d’assistance s’accompagne également d’une dimension purement agricole portant sur la valorisation des terres cultivables pour le développement de l’ensilage de maïs grâce à un accompagnement technique et financier. L’objectif étant de rendre autonome de l’exploitation laitière tout en assurant qualité des rations alimentaires et du lait produit et des revenus supplémentaires issus de la vente du surplus de la récolte.


    Création d’activité génératrice de revenu

    Centrale Laitière poursuit en parallèle une stratégie active de développement de nouveaux partenariats, en initiant de nombreuses créations de nouvelles exploitations agricoles dans la région et en les sensibilisant aux opportunités de l’élevage laitier et aux différents outils techniques et programmes d’assistance existants. C’est cette expertise qui a notamment été mise en exergue lors du récent lancement de l’association Al Oukhoua à Oued El Maleh dans le cadre du programme INDH. Avec pour principal objectif le développement de la Vallée de Oued El Maleh et la création d’activité génératrice de revenu, l’une des activités de l’association portait sur le développement de la production laitière au profit d’une population de 60 éleveurs. Centrale Laitière a ainsi procédé à l’accompagnement de cette initiative dès ses premiers pas, offrant savoir-faire et expertises métiers dans le cadre de l’amélioration sanitaire du cheptel bovin, la formation des éleveurs aux techniques de conduite de l’élevage laitier, l’installation de bacs à lait pour l’amélioration de la chaîne de froid et la garantie de commercialisation de la production. Grâce à un démarrage réalisé dans les meilleures conditions, l’activité de l’association permettait à fin 2006 une collecte quotidienne de 1.600 litres et permet de contribuer significativement à l’amélioration du revenu des éleveurs.J. R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc