×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    Chambre de Commerce: Un nouveau président à la tête de la Fédération

    Par L'Economiste | Edition N°:492 Le 23/04/1999 | Partager

    · Abdellah Zouhir, président de la Chambre de Commerce de Mohammédia, est le nouveau président de la FCCIS
    · Mohammed L'Mrabet, le président du Bureau déchu, conteste la légalité du nouveau Bureau


    LE blocage vécu à la Fédération des Chambres de Commerces, d'Industrie et des Services a pris fin vendredi 23 avril. Les élections du nouveau bureau ont effectivement eu lieu. C'est M. Abdellah Zouhir, président de la Chambre de Commerce de Mohammédia, qui assure la présidence de la Fédération. A cette deuxième réunion, 17 présidents de différentes chambres de commerce étaient présents. A ce niveau, le statut de la FCCIS, autorise à procéder aux élections et ce, quel que soit le quorum réuni(1). Aussi 15 présidents ont-ils voté pour M. Zouhir contre 2 votes "blancs". Des représentants du ministère de tutelle étaient également présents. Selon, M. Zouhir "cette représentation est normale puisque c'est uniquement à titre consultatif. De plus, elle n'a pas intervenu dans le déroulement des élections".
    Loin d'enterrer la hache de guerre, le président du bureau déchu, M. Mohammed L'Mrabet constate "que cette représentation du ministère de tutelle n'est pas conforme". Selon lui, "le nouveau bureau n'est pas légal". M. L'Mrabet qui continue à contester la rétroactivité de l'amendement à l'origine du vote sanction du 25 mars 1998, compte toujours saisir le tribunal administratif.
    Sur un autre volet, le nouveau président de la Fédération considère que le rapport d'enquête du ministère de tutelle sur la gestion de la Fédération "était la dernière goutte qui a fait déborder le vase". Aussi "le vote sanction (qui s'est déroulé le 25 mars dernier) a-t-il eu lieu en raison également du niveau des prestations fournies par la fédération qui n'était pas à la hauteur. Ce vote sanction reste conforme aux statuts de la FCCIS, puisqu'il a été effectué en présence des représentants du ministère de tutelle", poursuit-il.
    Dans une déclaration(2) à L'Economiste, M. L'Mrabet, quant à lui, avait souligné que "les problèmes vécus par la Fédération (à savoir la destitution du Bureau) faisaient partie d'une stratégie dans laquelle certains hauts fonctionnaires du ministère de tutelle sont étroitement impliqués". A noter que le ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat n'a pas donné suite aux différentes demandes d'entretien formulées par L'Economiste.

    (1) Cf L'Economiste n° 487 du lundi 17 avril.
    (2) Cf L'Economiste n° 483 du mardi 13 avril.


    Le nouveau Bureau de la FCCIS


    Le nouveau Bureau de la Fédération des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services se compose comme suit:
    Président: M. Abdellah Zouhir, président de la Chambre de Commerce de Mohammédia. 1er vice-président: M. Saïd Dor, président de la Chambre de Commerce d'Agadir. 2ème vice-président: M. Mounir Benchlikha, président de la Chambre de Commerce de Kalâat Sraghna. 3ème vice-président: M. Abdellatif Belmadani, président de la Chambre de Commerce de Casablanca. Trésorier: M. Abdelhamid Belfil, président de la Chambre de Commerce de Khmisset. Trésorier-adjoint: M. Abdesslam Aghrbi, président de la Chambre de Commerce d'Al-Hoceima. Secrétaire: M. Abdelouahed Elmassoudi, président de la Chambre de Commerce de Taza. Secrétaire-adjoint: M. Salah Ezzouine, président de la Chambre de Commerce de Béni-Mellalo.

    Khadija MASMOUDI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc