×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    CGEM: Elalamy maintenu?

    Par L'Economiste | Edition N°:3025 Le 15/05/2009 | Partager

    . Le Conseil d’administration d’urgence programmé puis annulé faute de quorum. Trois scénarios se profilentLe Conseil d’administration d’urgence de la Confédération patronale a été programmé pour ce samedi 16 mai à 10 heures avant d’être annulé, faute de quorum, jeudi 14 mai dans la matinée. Le patron des patrons sortant tenait à réunir la totalité des membres, en vain. Cette rencontre devrait en principe statuer sur la nouvelle situation, entériner le retrait du tandem Chaïbi-Alaoui de la course et valider le scénario de la candidature unique, celle du binôme Horani-Tamer. En tout cas, peu importe la date, des membres de la CGEM n’excluent pas que le Conseil d’administration d’urgence promet d’être aussi enflammé sinon plus que le dernier, tenu jeudi 7 mai (cf. www.leconomiste.com).Evidemment, les manœuvres battent leur plein au sein de la Confédération. Des actions de lobbying tous azimuts sont enclenchées depuis 48 heures pour changer la donne. Dans les coulisses de la Confédération patronale, l’on parle déjà de trois scenarii prévisibles: la première hypothèse serait de maintenir le patron des patrons sortant pour une année supplémentaire. Le temps de calmer les esprits et de liquider les affaires courantes. S’il est reconduit à la tête du patronat, My Hafid Elalamy pourrait aussi briguer la présidence de l’UME (Union maghrébine des employeurs). Contacté par L’Economiste, Elalamy a démenti l’option de rempiler. Le deuxième scénario consiste à convaincre Mohamed Chaïbi à revenir sur sa décision et maintenir sa candidature pour une course plurielle, sachant que ce ticket avait toutes les chances de l’emporter.Enfin, la dernière hypothèse, plus plausible, serait celle du maintien d’une candidature unique, celle de Horani-Tamer. Mais avec quel taux de participation? s’interroge-t-on déjà au sein de la CGEM. La double candidature offrait la possibilité de 3 options: voter pour Chaïbi-Alaoui ou Tamer-Horani, ou encore s’exprimer par un bulletin nul. Au cas où la candidature unique est maintenue, seules deux options restent: soit le vote pour le seul et unique candidat, soit un vote blanc. D’où le véritable dilemme des sympathisants de Chaïbi qui auront du mal à exprimer leur choix ou opteront tout bonnement pour un vote sanction. Une chose est sûre, depuis l’officialisation du retrait du ticket Chaïbi, une campagne a été menée pour discréditer le candidat Tamer. Quant à Horani, il précise qu’il «maintient sa candidature dans les mêmes conditions et qu’il mène en ce moment campagne aux côtés de son colistier». L’éventuel maintien d’Elalamy est une intox, estime Horani.A. R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc