×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Centrales: Où, quand et combien

    Par L'Economiste | Edition N°:3122 Le 06/10/2009 | Partager

    . Certaines sont déjà opérationnelles. Le parc éolien de Tarfaya nécessitera 4,7 milliards de DHDes centrales à charbon, des parcs éoliens, des centrales fonctionnant au fuel-oil, des ouvrages hydrauliques…, plusieurs projets de centrales sont lancés pour satisfaire la demande en énergie. Une centrale thermique pilote utilisant les schistes bitumineux comme combustible est également envisagée. - Les projets en cours ou finalisés: . Centrale de Aïn Beni Mathar: Elle nécessite un investissement de 5 milliards de DH dont une partie sera assurée par la Banque africaine de développement. La première turbine à gaz de 150 MW est en service depuis août dernier. La deuxième turbine d’une capacité de 150 MW est prévue pour la mi-novembre. Le cycle complet intégrant la partie vapeur et le cycle champ solaire seront mis en service en avril 2010. . Groupe diesel de Tan Tan: Sa puissance totale est de 116 MW et sa mise en service date du premier semestre 2009. . Turbines à gaz de Mohammedia: Cette centrale compte une puissance totale de 300 MW dont 200 MW ont été mis en service. Le reste interviendra avant la fin de l’année. L’investissement total dans cette centrale et dans celle du groupe diesel de Tan Tan est de 3,2 milliards de DH. . Parc éolien de Tanger: D’une capacité de 140 MW, ce parc nécessite 2,6 milliards de DH. Il est financé par la Banque européenne d’investissement, la banque allemande KFW, la coopération financière espagnole et l’ONE. La mise en service effective de 107 MW (Dhar Saadane) est effective depuis avril 2009. Le reste, soit 33 MW, le sera au mois d’avril 2010. . Le complexe hydroélectrique de Tanafnit El Borj: Il totalise une puissance installée de 40 MW et dont le montant de l’investissement est de 935 millions de DH. Ce complexe est financé partiellement par la banque allemande KFW dans le cadre de la coopération financière maroco-allemande. L’achèvement des travaux de construction, les essais et la mise en service des usines Tanafnit et El Borj sont prévus avant fin 2009. Les projets programmés entre 2011 et 2015: . Groupes diesel à Agadir: Quatre groupes diesel totalisant 72 MW sont prévus pour un investissement total de 740 millions de DH. La mise en service est programmée pour mai 2011. Sa réalisation a été confiée à la société franco-allemande Man Diesel. Ce projet permettra, selon le ministère de l’Energie, de renforcer la sécurité d’alimentation du réseau du sud qui enregistre une évolution croissante de la demande et aussi de réduire les investissements en réseaux de transport. . Turbines à gaz de Kénitra: La puissance totale de la centrale est comprise entre 300 et 360 MW et nécessitera un investissement de 2,1 milliards de DH. Le projet a fait l’objet d’un appel d’offres international. Le délai de réalisation du projet est de 21 mois et sa mise en service est prévue pour juillet 2011. . Le projet de réalisation des unités 5 et 6 de lacentrale thermique de Jorf Lasfar: Il s’agit de l’extension de la centrale existante par deux unités de 350 MW chacune. Ces deux unités seront réalisées dans le cadre de la production privée de l’électricité et ce via un contrat d’achat et de fourniture d’électricité d’une durée de 30 ans. Le démarrage des travaux est prévu pour janvier 2010 et la mise en service de la première unité durant le premier semestre 2013. Le projet consiste aussi dans l’extension du terminal charbonnier pour subvenir à terme aux besoins des six unités de la centrale de Jorf Lasfar. Le montant de l’investissement est de 10 milliards de DH. . Centrale à charbon de Safi: D’une puissance totale de 1.320 MW, cette centrale produira 10 milliards de Kwh par an. Ce qui représente 27% de la demande globale du pays à l’horizon 2015. Elle utilisera les technologies du charbon propre permettant ainsi de mettre en valeur le contenu énergétique du charbon tout en réduisant son impact sur l’environnement. Cette centrale sera réalisée par une société privée. Le coût global du projet est estimé à 20 milliards de DH dont 3,5 milliards engendrés par l’adoption des technologies «charbon propre». . Parc éolien de Tarfaya: Constitué d’une centrale éolienne de 300 MW, il sera développé par un opérateur privé dans le cadre d’un contrat avec garantie d’achat pour une période de 20 ans. Le montant de l’investissement est estimé à 4,7 milliards de DH et sera entièrement financé par le promoteur retenu. L’adjudicataire de ce marché sera déclaré avant la fin de l’année 2009. Son délai de réalisation est de 18 mois et la mise en service de 200 MW est prévue pour septembre 2011. La capacité restante pour octobre 2012. . Station de transfert d’énergie par pompage de Abdelmoumen:Le site d’aménagement du barrage Abdelmoumen a été retenu pour la réalisation d’une Step. Il permet d’installer une centrale de pompage turbinage d’une puissance de 300 MW. D’un montant de 2 milliards de DH, ce projet sera mis en service en juin 2014.K. M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc