×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Centrale Laitière importe 3.000 vaches

Par L'Economiste | Edition N°:2761 Le 22/04/2008 | Partager

. Un premier contingent de 450 bêtes remis aux éleveurs. Objectif: augmenter la production laitière . Une ferme-pilote pour la production de génisses à Tadla  Centrale Laitière investit beaucoup pour améliorer la rentabilité laitière des producteurs. Pour ce faire, un partenariat entre l’entreprise et la Fédération nationale de la production laitière (FNPL) a été finalisé. L’objectif est de mettre à la disposition des éleveurs 3.000 vaches à haut rendement importées d’Europe. Déjà, un premier contingent de 450 bêtes est arrivé d’Allemagne. Les bénéficiaires sont des éleveurs des régions du Gharb, de la Chaouia, du Haouz, du Tadla et des Doukkala. Les modalités des cessions se font sur la base d’un crédit de 18 mois avec prélèvement sur les livraisons de lait. La suite du programme concerne un deuxième arrivage de 500 têtes en provenance de France déjà en période de quarantaine. Un troisième lot d’environ 700 têtes est programmé pour la fin du mois de mai. Ce qui portera déjà le nombre de génisses importées à 1.700 vaches rien que pour le 1er semestre de l’année en cours. Centrale Laitière s’investit pour le développement de la quantité mais également pour l’amélioration de la qualité de l’amont laitier. L’entreprise a mis au point de nombreux programmes de soutien et des dispositifs d’accompagnement des producteurs laitiers. Ainsi, de nouveaux circuits d’insémination artificielle sont déployés. Dans ce domaine, une ferme-pilote a été aménagée en partenariat avec l’association des éleveurs de Tadla et l’Office régional de la région. «L’initiative est inédite», affirme un responsable de la Centrale Laitière. La ferme sert à la production de génisses et fait aussi office de centre de formation. Le projet a nécessité un investissement de 3,6 millions de DH. L’établissement dispose notamment de 200 génisses laitières de haute valeur génétique (Montbéliarde et Pie Noire Holsteinisée), dont la production laitière moyenne est de 2.700 l/j. Par ailleurs, le centre de production de génisses a récemment mis à la disposition des éleveurs de la région 66 veaux mâles et 56 femelles. L’objectif est de garantir les besoins des éleveurs en reproducteurs de haute qualité. D’autres interventions sont entreprises pour le développement de la rentabilité des exploitations, est-il indiqué. Centrale Laitière a procédé au financement d’aliments de bétail, de machines à traire, de matériels de contrôle et de transport. Mohamed Ramdani

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc