×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Centrale Laitière double sa capacité de production à Tadla

Par L'Economiste | Edition N°:2750 Le 07/04/2008 | Partager

. Des impératifs d’autosuffisante en lait . Un investissement total de 120 millions de DH . Doubler la capacité à 1,1 million de litres de lait par jourASSURER une production en amont performante. Tel est le challenge de la Centrale Laitière à travers l’extension de son site de Fkih Ben Saleh dans la région de Tadla. Désormais, le centre permettra de doubler la production quotidienne actuellement de 550.000 litres de lait. Cette extension, explique Driss Bencheikh, PDG de la Centrale Laitière, trouve son origine dans des impératifs d’autosuffisance en lait.L’opération porte sur un investissement global de 120 millions de DH. A travers cette extension, Centrale Laitière fait de ce site un pôle de traitement de référence au niveau continental. Ce chantier est accompagné par la mise à niveau des installations pré-existantes, notamment les magasins d’entreposage (5.000 tonnes), l’extension des espaces frigorifiques de stockage (5.000 m2). De plus, ce re-dimensionnement intègre également le déploiement de nouvelles unités de process et de conditionnement du lait, ainsi que l’agrandissement de la station d’épuration des eaux usées et l’élargissement de la station de traitement de rejets, qui voit sa capacité multipliée par 6. Le site de Fkih Ben Salah abritera la plus grande capacité de séchage dans la région Afrique et Moyen-Orient avec 50 tonnes de poudre de lait quotidiennement. «Nous allons pouvoir collecter 200 millions de litres de plus par an», souligne Bencheikh. Rappelons que Centrale Laitière gère quelque 850 centres de collecte et a versé en 2007 pour ses achats plus de 1,5 milliard de DH à près de 80.000 éleveurs partenaires. Rien que pour la région de Tadla, la collecte porte sur 130 millions de litres de lait par an, auprès de 21.600 exploitations. Le montant annuel de ces achats laitiers représente 410 millions de dirhams.Malgré la réalisation d’importants gains en termes de qualité de lait collecté et de sa progression, le développement du cheptel laitier de la région reste faible avec 87.000 vaches pour plus de 27% des producteurs laitiers partenaires de l’institution (soit 14% du cheptel national). De fait, Centrale Laitière envisage d’importer 5.000 génisses génétiquement performantes capables de fournir 40 à 45 litres par jour, pour 2008. M.A.B

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc