×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Casablanca/Médiathèque
    Une expo sur les mosquées à travers l’histoire

    Par L'Economiste | Edition N°:3390 Le 25/10/2010 | Partager

    . L’évènement inauguré par le Souverain . Les œuvres de l’artiste britannique Abdeladim Peter SandersSix mois après son coup d’envoi par le Souverain, la médiathèque de Casablanca abrite aujourd’hui une activité culturelle et artistique à ne pas rater. Il s’agit d’une exposition de 70 photographies inédites de l’artiste britannique Abdeladim Peter Sanders retraçant les diverses facettes du patrimoine architectural propre aux mosquées marocaines. Initiée par le ministère des Habous et des affaires islamiques, cette exposition à forte dimension artistique et civilisationnelle a été inaugurée, vendredi dernier, par SM le Roi. Elle permettra, ainsi, au public d’apprécier les différents aspects des édifices religieux depuis l’époque des Idrissides jusqu’à la dynastie Alaouite. Une dynastie qui a doté le Royaume de plusieurs monuments, notamment la grande mosquée Hassan II. Le Souverain a procédé à deux autres inaugurations la semaine dernière. Elles concernent, cette fois-ci, les domaines de la santé et de la formation. Il s’agit d’un nouveau centre d’hémodialyse aménagé dans la préfecture d’arrondissements de Casablanca-Anfa, avec un coût global de plus de 9 millions de DH. Cette structure, réalisée dans le cadre de l’INDH, permettra le traitement des maladies rénales chroniques, leur prévention et leur dépistage. Aménagé sur deux niveaux, le nouveau centre est équipé de 24 générateurs d’hémodialyse, dont deux réservés aux urgences. Il comprend également deux unités d’hémodialyse, deux unités de prévention et de dépistage, une unité de soins intensifs, quatre salles de consultation, une salle de traitement d’eau ainsi que des locaux de fonction. En somme, le centre devrait assurer 14.400 séances annuelles et bénéficiera à 72 patients. Côté formation, une enveloppe de 31 millions de DH a été allouée à la création d’un Institut spécialisé de technologie appliquée (Ista) à Sidi Moumen. Un établissement qui permettra d’accueillir annuellement un millier de jeunes issus essentiellement de cette zone. D’une superficie couverte de 2.500 m2, l’Ista de Sidi Moumen dispose de neuf ateliers, de quatre salles spécialisées, d’une salle de cours, d’une bibliothèque, d’un bloc administratif et d’un terrain de sport. L’objectif est de favoriser l’insertion des jeunes dans la vie active et de satisfaire les besoins en compétences dans les secteurs de pointe, notamment l’automobile, l’aéronautique, l’électronique et le bâtiment. Des filières spécifiques au secteur des technologies de l’information et de la communication sont aussi proposées. B. S.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc