×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Casablanca/Infrastructures
Les assurances de Sajid

Par L'Economiste | Edition N°:2897 Le 07/11/2008 | Partager

. 600 millions de DH pour un collecteur anti inondations «NOUS parlons du programme de protection de Casablanca contre les inondations depuis trente ans. Un projet prioritaire car la ville se trouve dans une zone à risque». Les propos sont de Mohamed Sajid, président du Conseil de la ville. Ce dernier compte remettre sur les rails un projet vieux de 30 années. Les travaux d’installation d’un super collecteur Ouest vont commencer en 2009. Etant un projet d’envergure en termes de moyens et d’argent, la réalisation s’étalera sur 3 ans pour être achevée en 2011. Le coût d’investissement est estimé à 600 millions de DH. Cet ouvrage fait partie des efforts de rééquilibrage entre les parties Est et Ouest de la métropole en matière d’équipements d’assainissement et d’évacuation des eaux suite à un débordement éventuel d’Oued Bouskoura. Ce n’est pas l’unique investissement, la ville compte aussi faire face aux besoins grandissants en eau, électricité, assainissement et éclairage public via Lydec. Le concessionnaire entend mettre un programme d’investissement de quelque 3,4 milliards de DH, dont une grande partie (près de 2 milliards de DH) ira à l’assainissement. Les autres services se partagent le reste avec 700 millions de DH pour chacun des secteurs de l’eau et de l’électricité. La mise à niveau de l’éclairage public, érigé en métier à part dans la nouvelle convention révisée, absorbera quelque 160 millions de DH. Le délégataire se donne un échéancier qui va de 2008 à 2012.Les efforts des autorités sont aussi visibles à travers le schéma anti-pollution. En plus du collecteur Ouest, le dispositif comprend un émissaire marin en vue de doter la ville nouvelle de Zenata, Aïn Harrouda, les communes périphériques et la zone d’extension d’un système d’assainissement. Le coût en estimé à près de 800 millions de DH. L’autre grand chantier qui tient tant à cœur au Conseil de la ville est la voirie. Le programme comprend le maillage du réseau routier de l’agglomération urbaine par l’ouverture de nouvelles rocades et radiales. Fait aussi partie du programme, la création d’une deuxième gare routière qui viendrait s’ajouter à celle de Oulad Ziane.Les ouvrages d’art sur voies sont la solution adoptée dans les voies urbaines congestionnées, à défaut d’une possibilité d’élargissement. Sajid réitère sa promesse de l’ouverture de la trémie Boulevard Roudani/Bir Anzarane en février 2009. Rappelons que la ville a dépensé pour cette installation 21,6 millions de DH. Les projets dont les appels d’offres ont déjà été lancés et dont la mise en œuvre est attendue dans les prochains jours concernent le rond-point Marjane avec «l’installation d’un viaduc», selon Sajid. Chose qui permettra de désengorgrer ce point noir. Les travaux de l’ouvrage d’art du rond-point Chimicolor débuteront la semaine prochaine. Les Casablancais auront à supporter les désagréments qui vont s’ensuivre. Le maire promet de le réaliser dans un délai de 9 mois «parce que les opérations de déplacement des réseaux qui prennent beaucoup de temps ont déjà été réalisées», affirme-t-il lors d’un point de presse organisé par la ville, mardi 4 novembre 2008. A citer aussi d’autres réalisations en matière de voirie : aménagement des carrefours (24 millions de DH), réfection de trottoirs (30,5 millions de DH), aménagement de la corniche (98,4 millions de DH) qui sera, selon Sajid, achevé l’été 2009, etc. Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc