×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Casablanca
    La douane brûle plusieurs tonnes de haschich

    Par L'Economiste | Edition N°:3034 Le 28/05/2009 | Partager

    . 12 tonnes incinérées mardi dernier. Le reste sera mis au feu le 2 juin à MédiounaMauvaise nouvelle pour les trafiquants. Les 34 tonnes de drogue saisie au port de Casablanca récemment partiront toutes en fumée. Mardi dernier, un tiers de la marchandise a été incinéré, sur la décharge de Médiouna, sous la supervision du procureur général, des représentants de l’administration des douanes et de la gendarmerie royale et des agents des forces auxiliaires. «Les deux autres tiers restants seront détruits en deux phases», indique le président de l’équipe de lutte contre le trafic de drogue- administration des douanes. «La prochaine opération de destruction est prévue pour mardi prochain», ajoute-t-il.Pour rappel, une grande partie de cette drogue a été saisie le 23 avril dernier alors qu’elle s’apprêtait à partir vers le port espagnol de Valence. Elle était dissimulée dans trois conteneurs de 40 pieds chacun. La valeur marchande de la cargaison est estimée à quelque 33 millions de DH. «Le cannabis était soigneusement empaqueté dans des canettes d’aluminium destinées au recyclage», précise-t-on auprès de l’administration des douanes. L’opération de contrôle au scanner a éveillé les soupçons des douaniers. Après une fouille manuelle, ils ont découvert de grandes plaquettes de drogue enveloppées dans du plomb. La marchandise était enregistrée au nom d’une société implantée à Casablanca et déclarée comme étant un lot de canettes utilisées, destiné à une entreprise ibérique spécialisée dans la fabrication de canettes de boissons en aluminium.A noter que la deuxième cargaison (1,38 tonnes) a été saisie le 27 avril. Destinée également à l’Espagne, la résine de cannabis était dissimulée dans un conteneur de 20 pieds à l’intérieur de blocs de plâtre de décoration. «Les plaquettes de drogue étaient enveloppées dans du papier carbone», indique un agent de la douane. L’enregistrement de la marchandise s’est fait au nom d’une société nouvellement créée à Casablanca et spécialisée dans l’import-export des produits artisanaux. Il s’agit de la société «Isla Mayor» qui a ainsi déclaré des produits de décoration à base de plâtre destinés à une entreprise ibérique. La drogue découverte est d’une valeur d’environ 14 millions de DH.La semaine dernière, une autre quantité de haschich à destination de la France a été saisie dans les locaux d’une société de transport international de marchandises, situés au quartier d’Aïn Sebaâ. Les 23 tonnes de drogue étaient dissimulées dans 127 faux broyeurs qui ont été interceptés par les services de police. Leur incinération n’a pour l’instant pas encore été programmée. Mais cela ne devrait pas tarder. Bouchra SABIB

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc