×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Economie

    Casablanca15 milliards de DH d’investissement en six mois

    Par L'Economiste | Edition N°:2580 Le 31/07/2007 | Partager

    . Tourisme et BTP, les secteurs les plus attractifs. La SARL toujours en têteL'INVESTISSEMENT se porte bien à Casablanca. Les chiffres du CRI (Centre régional d’investissement) le confirment. Seize milliards de DH est le volume des investissements effectués dans la métropole. Et ce uniquement dans le premier semestre de l’année 2007. Ce montant représente le triple de ce qui a été investi pendant la même période l’an dernier, soit près de 5 milliards de DH. De fait, l’économie de la cité blanche suscite les convoitises des investisseurs tant marocains qu’étrangers. Elle offre beaucoup d’opportunités et un cadre propice pour les affaires. Les Marocains s’accaparent le gros lot avec près de 80% de la totalité des capitaux investis. Ils sont talonnés par les Espagnols qui manifestent beaucoup plus d’intérêt pour la capitale économique. Entre 2004 et 2006, les investissements arabes et français étaient les plus dynamiques et ces derniers semblent perdre un peu de terrain. Les capitaux marocains occupent toujours la tête du peloton. Cette fois-ci le secteur prisé n’est plus le BTP mais le tourisme. Ce dernier prend une longueur d’avance de 4 points. Et ce pour ce qui est du volume de l’investissement (6 milliards contre 5,5 milliards de DH) mais pas pour le nombre de projets (10 pour le tourisme contre 39 pour les BTP). En troisième position se place l’industrie métallique, métallurgique et électrique avec 21% de l’ensemble des capitaux investis. Le commerce, la chimie et la parachimie se disputent la 4e place avec seulement 2%. L’agroalimentaire, le textile-cuir et les services restent à la traîne ce premier semestre. Cette performance a été possible grâce à la réactivité du CRI. Le centre a instruit 92 projets contre 58 pendant les six premiers mois de l’année 2006. Force est de constater que ces chiffres sont calculés sur la base des dossiers d’investissement déposés auprès de l’organisme de la région du Grand Casablanca. Ce sont beaucoup plus des intentions d’investir que des investissements proprement dits. L’observatoire économique régional qui tarde à voir le jour donnera une idée plus exacte sur les investissements qui aboutissent réellement. Un projet en gestation depuis 5 ans. Côté emploi, ces investissements potentiels draineront plus de 12.500 emplois. C’est presque le 1/3 des emplois escomptés et qui sont estimés à plus de 34.000 opportunités de postes. A lui seul, le projet Casashore générera quelque 30.000 emplois, selon les estimations (cf :www.leconomiste.com). Les créations d’entreprises, quant à elles, ont enregistré près de 30% de hausse par rapport au premier semestre de 2006 pour s’établir à plus de 2.700 unités. Les personnes morales dominent avec 2.500 créations contre seulement 258 pour les personnes physiques. Pour ce qui est de la forme juridique, les SARL conservent toujours leur position de leader.


    Promotion

    L'INVESTISSEMENT à Casablanca ne saurait atteindre cette performance sans les efforts de prospection et de promotion des équipes du CRI. Depuis le début de l’année, le Centre déploie des efforts pour vendre l’offre territoriale casablancaise. Il a participé à 16 événements de promotion: Maroc Hexagone, Salon international de l’aéronautique, Futurallia, City logistic expo, etc. Autant de salons et d’expositions sur l’offshoring, la franchise, la logistique, l’immobilier et l’aéronautique. Initiatives dont la métropole récolte aujourd’hui les fruits.Ali JAFRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc