×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Casablanca vient en aide à Koudougou

Par L'Economiste | Edition N°:3182 Le 31/12/2009 | Partager

. Elle lui offrira des équipements dont une chargeuse et une ambulance . Convention de partenariat entre les deux villes«C’était une véritable opportunité d’échanges». Pour Mohamed Brija, vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, «la 5e édition du sommet africain des collectivités locales, Africités, a réellement permis de renforcer la coopération entre les villes africaines et d’établir de nouveaux partenariats». En effet, de nombreuses conventions d’échanges ont vu le jour à l’occasion d’Africités qui s’est tenu du 16 au 20 décembre à Marrakech (cf. L’Economiste du 18/12/09). La métropole a voulu, elle aussi, fructifier ses échanges avec les acteurs locaux des autres villes africaines. Ainsi, une convention de partenariat a été signée, la semaine dernière, entre les Conseils des villes de Casablanca et de Koudougou. Histoire de consolider les liens d’amitiés et de coopération entre les deux parties et surtout de venir en aide à cette petite ville du Burkina Faso. «Avec une superficie de l’ordre de 272 km2 et une population de quelque 70.000 habitants, Koudougou est dans un pays pauvre (classé 177e sur 182 pays), très endetté, enclavé et sans ressources minières importantes», relève Brija. Et d’ajouter: «les habitants de la ville de Koudougou, dont le budget ne dépasse guerre les 60.000 DH, sont obligés de traverser près de 300 km pour arriver à un dispensaire!».Ainsi, et dans le cadre de cette convention, une ambulance équipée, d’un coût de 300.000 DH, sera offerte à Koudougou pour faciliter le transport des malades vers «l’hôpital». En outre, la métropole lui fournira une chargeuse de matériel de construction valant quelque 700.000 DH. «Notre but est d’aider les populations des villes africaines en situation précaire et de contribuer à leur développement économique, social, culturel et humain, tout en œuvrant dans un esprit de décentralisation», souligne Brija. Aux termes de la convention, signée par le vice-président du Conseil de la ville de Casablanca et le maire de la ville de Koudougou, Zaghiri Saidou, les deux parties s’engagent, ainsi, à renforcer les échanges entre les deux villes à travers le développement de la coopération dans les différents domaines. Aussi, elles comptent mettre en œuvre les recommandations issues d’Africités et établir un réseau d’échange des expériences relatives au développement local et à la planification urbaine. Parallèlement à cette convention, Mohamed Sajid, président du Conseil de la ville de Casablanca a paraphé avec son homologue de la ville d’Istanbul un accord de coopération. Différents domaines sont concernés, tels le transport, la planification urbaine, l’environnement, la formation ou encore les technologies de l’information. Les deux villes s’engagent à développer leurs relations économiques et commerciales, à identifier les opportunités d’investissement réciproques et à promouvoir les échanges commerciaux et culturels. S’agissant du prochain sommet africain des collectivités locales, il se tiendra du 4 au 8 décembre 2012 à Dakar (Sénégal). La capitale économique du Royaume compte, à ce propos, réaménager le boulevard Hassan II, qu’elle avait créé à Dakar, aux termes d’une ancienne convention liant les deux villes.Bouchra SABIB

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc