×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca: Une journée pour relancer l'investissement

Par L'Economiste | Edition N°:1747 Le 14/04/2004 | Partager

Casablanca va abriter ce vendredi la deuxième édition des journées économiques et sociales organisées par la Banque Populaire. La première édition s'est déroulée dans la ville de Méknès.“C'est une tradition que la Banque Populaire veut instaurer au niveau de toutes les régions”, indique Bouzoubaâ, Chef du département Relations extérieures de la banque. Le but est de sensibiliser les opérateurs économiques aux opportunités d'investissement dans les régions. La rencontre veut donc relayer, au niveau du Grand Casablanca, la politique nationale de dynamisation de l'investissement et de mise à niveau du tissu économique. “Chaque Banque Populaire Régionale organisera sa propre journée”, indique Bouzoubaâ. “La politique de la banque est de favoriser les investissements et d'accompagner les entreprises dans leur mise à niveau, notamment en leur offrant la possibilité de débattre de ces questions”, ajoute-t-il. Pour élargir le débat, des organismes publics et privés prendront part à cette manifestation, en particulier le Centre régional des investiossements (CRI), la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM), la Fédération des PME-PMI, des ONG spécialisées dans la mise à niveau...D'importants thèmes seront débattus au cours de cette journée. Certains interpellent directement les investisseurs casablancais, d'autres les investisseurs nationaux, voire étrangers. C'est le cas du secteur du tourisme que d'aucuns s'accordent à qualifier de nouvelle opportunité pour le développement du Grand Casablanca. Il en est de même du secteur de l'habitat social. Ou encore de l'accord de libre-échange avec les Etats-Unis qui serait une chance pour le secteur industriel de la métropole.L'autre volet au programme de cette manifestation est consacré aux questions de financement. Les offres de la BCP en la matière seront exposées aux opérateurs ainsi que celles d'autres organismes nationaux ou étrangers. Tout autant que l'aide à la création d'entreprises. J.E. HERRADI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc