×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca: Un dortoir pour les GUS

Par L'Economiste | Edition N°:2093 Le 24/08/2005 | Partager

. Projet initié et financé par la Région. Objectif: améliorer leurs conditions de travail UNE première du genre au Maroc: un dortoir de police à Casablanca. C’est la Région qui en a pris l’initiative. Les élus ont donné leur feu vert en votant ce point inscrit à l’ordre du jour lors de la session de février 2005. De même, c’est la Région qui puisera dans ses caisses pour financer le projet dont le coût est estimé à 10 millions de DH. Selon Mohamed Chafik Benkirane, président du Conseil régional, “par un tel projet, le Conseil de la région du Grand Casablanca veut contribuer à la concrétisation de la politique de proximité au niveau de la sécurité des Casablancais”. Sur le plan de sa structure, le dortoir sera construit sur 4 étages en plus d’un sous-sol. Ce dernier sera dédié à l’armurerie, stockage et magasin de matériel. Le RDC sera entièrement consacré à un préau. Le dortoir, proprement dit, prendra place dans les étages supérieurs. Le projet comprend en plus une cafétéria et des douches. Précisons également que la capacité d’accueil du dortoir est évaluée à 380 lits. A noter aussi que le dortoir prendra place à l’arrière du bâtiment actuel qui loge la préfecture de police sur le Boulevard Zerktouni. Pour les initiateurs du projet, “doter la métropole d’un dortoir de police c’est servir la sécurité. La réactivité des corps de police n’en sera qu’agrandie. Ils seront alertes et près à intervenir à tout moment”. Allusion est faite aux GUS (Groupes urbains de sécurité). Ces nouveaux venus veulent développer une sécurité de proximité. “Les doter d’un lieu de repos convenable les motivera énormément. Leur mission n’en sera que hautement mise en valeur”, explique Benkirane. Pour le moment, les agents des GUS, en attendant la mise en place du dortoir, se débrouillent tant bien que mal dans les locaux de la préfecture de police. Cette initiative est-elle de nature à dissuader les délinquants? En tout cas, pour le moment, les quartiers populaires (ancienne médina, Derb Soltane et quartiers périphériques) souffrent encore de l’insécurité: vol à l’arraché, sous la menace d’armes blanches et agressions. La mise en place d’une force d’intervention comme les GUS a certes beaucoup servi. Toutefois, les habitants des quartiers pauvres déplorent le fait que ces forces d’intervention focalisent essentiellement leurs tournées dans les quartiers chics et sur les grands boulevards. Par contre, dans les ruelles de l’ancienne médina, par exemple, lieu de délinquance par excellence, les GUS sont quasi absents. Avec des postes de police en construction un peu partout dans la métropole, les Casablancais aspirent à plus de sécurité. A condition que leurs doléances soient prises en compte et suivies d’action.


Autres projets de proximité

D'autres projets à caractère socio-économique sont à mettre à l’actif de la Région. C’est le cas par exemple du réaménagement en cours de 12 centres de santé pour un budget de près de 14 millions de DH. A y ajouter aussi le village des artisans qui sera construit sur 16.000 m2 à Dar Bouazza. La participation de la Région à ce projet est évaluée à près de 9 millions de DH. Le complément sera déboursé par les autres partenaires, à savoir la commune de Dar Bouazza et la Chambre d’artisanat. Les jeunes figurent aussi parmi les préoccupations des élus de la Région. Une maison de jeunes filles est ainsi programmée à Ben M’Sick sur une superficie de plus de 8.000 m2. Son coût est établi à 12 millions de DH dont la moitié est financée par la Région. Sa gestion sera confiée à l’association des œuvres de bienfaisance de Ben M’Sick.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc