×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Casablanca prépare son «business park»

    Par L'Economiste | Edition N°:2423 Le 15/12/2006 | Partager

    . 7.000 hectares de zones d’activités en préparationAprès le positionnement de Casablanca, place aux études de tout genre. Le Centre régional d’investissement (CRI) s’y est lancé à fond. Ce sont des études sectorielles dont le premier souci est, selon les responsables du CRI, «de déterminer le potentiel du territoire et définir pour chaque secteur, une stratégie de promotion adaptée». Précisément, 11 secteurs sont ciblés: aéronautique, logistique, parcs d’attraction, immobilier de l’entreprise, tourisme de santé, commerce moderne, industrie du cuir, énergies renouvelables, nanotechnologie, agro-industrie et biotechnologie. Ce sont là les secteurs qui constitueront les opportunités futures pour d’éventuels investisseurs. Les appels d’offres pour le choix des bureaux d’études ont été lancés en juillet dernier. Le CRI a déjà sélectionné des prestataires pour les secteurs de l’agro-industrie, l’aéronautique et les énergies renouvelables. Les autres études seront menées en 2007. Côté financement, il importe de souligner que la Région du Grand Casablanca apporte une contribution de 2 millions de DH. Autres fronts de combat du CRI en vue de promouvoir la destination Casablanca: la mise en place d’une offre foncière supplémentaire estimée à 7.000 hectares. Cette offre est d’autant plus urgente que la demande du foncier et de l’immobilier de l’entreprise se fait de plus en plus pressante. Les investisseurs ont exprimé, jusqu’à ce jour, une demande du foncier évaluée à 1.000 hectares. En réponse à ces besoins, le CRI a procédé en partenariat avec les gouverneurs de la métropole, à une opération de recensement du foncier domanial ou collectif du Grand Casablanca. Mais pas n’importe quels terrains. Seulement ceux qui sont susceptibles d’accueillir des zones d’activités. Selon les responsables du CRI, «ce recensement servira de base à l’élaboration de la stratégie visant à créer 7.000 hectares supplémentaires de zones d’activités d’ici à 2015 ». L’approche suivie pour résoudre cette problématique du foncier consiste à adopter une démarche du type Plan Azur: identification des zones, négociation des prix, appel à manifestation d’intérêt pour aménagement et partenariat public/privé. La stratégie foncière à élaborer servira aussi à alimenter la réflexion sur le futur SDAU (Schéma directeur d’aménagement du territoire). Sur le long terme, la problématique du foncier ne sera plus posé : le futur SDAU qui verra le jour fin 2007 y apportera solution. Les villes nouvelles, un des projets structurants, sont aussi une réponse à la rareté du foncier dans la cité blanche. Ces villes nouvelles sont celles de Zénata, d’Anfa et de Nouaceur. A côté de deux projets, le CRI en collaboration avec une banque d’affaire de la place a délimité 10 autres projets : Marina, Palais des congrès, El Hank, reconversions des anciens abattoirs, parcs d’attractions Sindibad, parc d’attractions carrières Sidi Moumen, Joubland, Campus universitaire, Méga Mall, Complexe touristique Bouskoura.


    Certification du CRI

    Le CRI de Casablanca se lance dans la certification de toutes ses activités selon la norme ISO 9001, version 2000. Une façon d’accorder une garantie officielle de qualité à des procédures qui le sont dans les faits. Pour le responsable marketing, l’objectif de cette labellisation est de «de donner au centre une image d’excellence auprès des investisseurs et entrepreneurs marocains et étrangers». C’est le cabinet Trust Management qui accompagne le CRI dans sa démarche qualité. Le premier audit de certification est prévu pour le premier semestre 2007. Ali JAFRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc