×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca-ordures: Les premiers couacs des concessionnaires

Par L'Economiste | Edition N°:1740 Le 05/04/2004 | Partager

. Tecmed affirme avoir éliminé 100 points noirs . Pourtant, les habitants de certains quartiers se plaignent encoreLes concessionnaires de la collecte des ordures sont déjà opérationnels. Pourtant Casablanca demeure sale et les habitants de certains quartiers se plaignent. Du côté de la mairie comme du côté des délégataires, on invoque “le caractère transitoire” de l'opération. “L'héritage est trop lourd pour qu'on rétablisse la situation du jour au lendemain”, tient à préciser Inocente Lorite Lopez, directeur général gérant de Tecmed, l'une des trois sociétés chargées de la collecte des ordures à Casablanca. Le passage d'une gestion directe par les communes à la gestion déléguée s'avère être dur. Cela fait déjà 20 jours que l'entreprise espagnole s'est mise au travail. Cette société s'est attribué le plus large territoire de Casablanca: Méchouar, Mers Sultan, Roches Noires, Bouchentouf, Al Fida, Al Idrissia, Hay Mohammadi, Aïn Sbaâ, Sidi Bernoussi, Ahl Loghlam, Moulay Rachid et Sidi Moumen. Ces 12 quartiers abritent une population estimée à 1.299.000 habitants, soit un quart de la population casablancaise. Cette dense population produit annuellement 429.000 tonnes de déchets. “On a éliminé 100 points mais certains se reconstituent juste après notre passage”, regrette Lopez. Sur les 200 millions DH que Tecmed a promis d'investir, 150 millions ont été décaissés. Cette enveloppe a servi à l'achat de 40 bennes tasseuses qui assurent déjà le ramassage. De même, 4 balayeuses mécaniques devaient êtres livrées en fin de semaine dernière. Dans les deux semaines à venir, Tecmed compte recevoir 6 camions lave conteneur et 12 bacs. Par ailleurs, l'opérateur espagnol a repris la logistique qu'exploitaient les ex-communes. “Mais de tout ce matériel, seuls 13 camions sont en bon état et tout le reste est défaillant”, explique Louis de la Campa, directeur d'exploitation à Tecmed. Côté personnel, la société a repris 1350 ouvriers qui travaillaient dans les services de la collecte des ex-communes. Le personnel d'encadrement n'y représente que 25 cadres dont 7 Espagnols qui veillent à la formation des cadres locaux. “Les salaires des ouvriers sont payés par la mairie, on prévoit une indemnité minimale de rendement de 600 DH par mois et par personne”, note Lopez.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc