×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca: Gros chantier au parc industriel de Nouasser

Par L'Economiste | Edition N°:1795 Le 22/06/2004 | Partager

. La première tranche devra être livrée en janvier 2006 pour abriter quelque 500 unités. Pour un coût global de 650 millions de DH, le projet table sur 1.400 industriels. Une station de traitement pour un coût de 85 millions de DH est en cours de constructionA proximité immédiate de l’aéroport Mohammed V et à 30 minutes du port de Casablanca, le futur pôle industriel de Nouasser promet de livrer sa première tranche en janvier 2006. Les travaux d’aménagement vont bon train, et les réservations de lots aussi. Cette première tranche devra permettre à quelque 500 unités industrielles de s’y installer. Ce grand parc est destiné non seulement à décongestionner la métropole, mais également à mettre à la disposition des investisseurs des structures d’accueil de nouvelles générations. Le maître d’ouvrage, la Société de développement et d’aménagement de parcs industriels (SAPINO), envisage de doter cette nouvelle technopole de plates-formes industrielles répondant aux derniers standards. Le nouveau parc industriel est prévu sur une superficie de 262 ha répartie en 1.359 lots proposant des R+3 et R+5. Qualité des infrastructure et disponibilité d’une telle assise foncière motivent entre autres le choix de Nouasser pour aménager le parc. La réalisation du parc industriel va nécessiter un investissement de plus de 650 millions de DH.Pour les promoteurs du projet, l’aspect environnement n’a pas été négligé. Au contraire, il est considéré comme prioritaire. A en juger par les 14 hectares au sein même du parc qui seront aménagés en espaces verts. L’idée également est de favoriser l’installation d’entreprises respectant l’environnement. D’ailleurs, l’objectif est de se faire certifier ISO 14.000. De même, une station de traitement pour un coût de 85 millions de DH est en cours de construction. Ce projet de parc veut offrir un concept nouveau de zone industrielle. Il s’agit de rendre l’espace entièrement équipé. Toutes les infrastructures de base seront réalisées pour permettre aux industriels “de ne s’occuper que de leur propres activités”. Les opérateurs auront également “un vis-à-vis unique” qui est une sorte de guichet unique pour les accompagner dans leurs démarches. “Il ne s’agit pas de faire un doublon avec le CRI”, tient-on à préciser. D’ailleurs, les promoteurs du Parc veulent que toutes les administrations concernées soient représentés y comprises, une antenne du CRI. Côté emploi, le parc devrait permettre la création de 60.000 emplois. Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc