×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Casablanca: Dispositions spéciales pour le réveillon

Par L'Economiste | Edition N°:2930 Le 29/12/2008 | Partager

. Aubaine pour les hôtels, pâtisseries et restaurants Les Casablancais se préparent pour la soirée du réveillon. La ruée se fait sentir du côté des pâtisseries, restaurants et hôtels et à un degré moindre du côté des commerçants du prêt-à-porter. Tout le monde s’apprête à tourner la page d’une année qui va bientôt s’achever pour en accueillir une autre. Certains ont l’habitude de ne pas célébrer la fin de l’année préférant se recueillir à l’occasion du 1er Moharram. Toutefois pour la plupart des Bidaouis, il n’est pas question de rater la fête. Il importe de s’amuser et de s’attabler autour d’un dîner qui sort de l’ordinaire. Aussi, les fêtards célébrant l’entrée de 2009 chez eux ou invités chez des amis ou des proches ne pourront-ils se passer des délicieux gâteaux. Fortement consommés en cette période, ils sont devenus les incontournables de la soirée du réveillon. Force est de constater que les investissements dans les pâtisseries et chocolateries sont en hausse. «Assurer la disponibilité des douceurs du nouvel an est un devoir primordial pour nous», affirme un pâtissier. Il faut dire que la demande est d’une grande importance. A tel point que certaines pâtisseries incitent leur clientèle à effectuer des commandes à l’avance pour bénéficier d’un meilleur service. Ce qu’il faut retenir, c’est que pâtisseries, établissements hôteliers et restaurants attendent impatiemment la soirée du réveillon pour arrondir leur chiffre d’affaires. Cependant, les fêtards ne voient pas les choses du même œil. Pour eux, il s’agit plutôt d’arnaques qui se répètent chaque année. Les prix des «douceurs» flambent et les pâtissiers deviennent de plus en plus gourmands, surtout qu’il n’y a aucun contrôle. Par ailleurs, la diversité des saveurs est censée être présente dans chaque menu de fin d’année. Des soirées cotillons et foie gras sont au programme de presque tous les hôtels. A noter que ces derniers ont décidé, comme chaque année, de renforcer leur système de sécurité, afin d’éviter tout incident. Les prix de réservation, quant à eux, varient selon les hôtels de 800 à 2.000 DH par personne. Les grands hôtels du centre de la capitale économique confirment, en effet, la forte reprise enregistrée à l’occasion de la Saint Sylvestre. Les réservations sont toujours en cours et les agents commerciaux sont persuadés d’en vendre la totalité. «On est à présent satisfaits de nos clients étrangers et marocains. Déjà la moitié des tables prévues au dîner de la Saint Sylvestre a été déjà retenue», indique le directeur de la restauration d’un grand hôtel de la place. Si nombreuses sont les personnes qui optent pour un dîner spécial et une soirée de luxe, d’autres sont partisanes des sorties nocturnes. Une autre catégorie, moyennant un modeste budget, préfère tout simplement profiter d’une bonne journée de repos.En tout état de cause, la métropole vibre depuis le début de la semaine dernière au rythme des préparatifs du nouvel an. Les services de sécurité ont également été renforcés. Partout, dans la ville comme dans sa périphérie, la présence des forces de l’ordre est apparente. Patrouille et vérification d’identité sont de mise. Aux entrées de la ville, des «barrages» de police ont été installés depuis vendredi. B. S. & J. E. H.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc