×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Casablanca: 70 millions de DH pour la corniche

Par L'Economiste | Edition N°:2585 Le 07/08/2007 | Partager

. Mise à niveau des boulevards de la Corniche et de Biarritz. Pistes cyclables, couloirs de bus au programmeLA fameuse corniche de Casablanca s’apprête à changer de look. Des travaux de réaménagement sont en effet prévus. Ils devraient durer une année, et l’objectif est de réorganiser ce site pour en faire un véritable lieu de détente et de loisirs. Très fréquentée toute l’année par les Casablancais et les touristes, la corniche fait l’objet, depuis plusieurs semaines, de l’attention des élus et urbanistes. De fait, la mairie veut réunir toutes les conditions de la réussite du projet de réaménagement: élaboration d’un cahier des charges précis, conception des appels d’offres et visa des départements de tutelle. C’est un projet intégré qui porte notamment sur les boulevards de la Corniche et de Biarritz, en vue d’une mise à niveau de toute la zone. Il s’agit aussi de renforcer les promenades piétonnières. Le chantier a déjà démarré sur le boulevard de Biarritz, qui sera dédoublé, et la circulation se fera dans les deux sens. «Notre projet est de réduire la circulation sur le boulevard de la Corniche et de donner la priorité aux piétons», affirme Mohamed Sajid, maire de Casablanca. Ce n’est pas tout. Des parkings sont prévus tout le long de l’artère pour faciliter le stationnement. Selon un ingénieur de la Ville, la volonté est de décongestionner le trafic automobile. Par ailleurs, le boulevard de la Corniche se transformera en une artère à sens unique, de 3 voies, dont une réservée exclusivement aux autobus. Une piste cyclable est aussi prévue dans ce projet d’aménagement. Des efforts seront réalisés en matière d’éclairage public. Un budget de 70 millions de DH est mobilisé pour ce grand chantier. La Ville participe à hauteur de 60%, et la direction générale des Collectivités locales (DGCL), de 40%. Le dernier coup de pioche est prévu pour juin 2008. D’autres grandes artères de la métropole sont concernées par ce plan de restructuration. Il s’agit des boulevards Al-Massira et Abdellatif-Ben-Kadour. La remise en état profitera également aux 8 rues adjacentes (les rues de Normandie, Bnou-Babek, Mozart, Aïn-Harrouda, Molière, Alloussi, Ahmed-Al-Moqri et La Fontaine). En ce qui concerne les boulevards Abdellatif-Ben-Kadour et Al-Massira, la mise à niveau portera sur l’aménagement des voies et d’une piste pour les motocyclistes ainsi que l’élargissement des trottoirs. Le boulevard sera doté d’un nouveau mobilier urbain.   Le coût estimé de ces projets de réaménagement d’infrastructures est de l’ordre de 70 millions de DH. Comme dans le cas de la corniche, l’argent sera débloqué par la Ville à hauteur de 60% et la DGCL à raison de 40%. L’échéancier prévoit également l’achèvement des travaux pour juin prochain. Enfin, une attention particulière est portée aux espaces verts. Quelques 300 hectares de parcs et jardins seront réhabilités et équipés. Près de 40.000 arbres seront plantés. Le programme prévoit la réhabilitation de la décharge de Sidi-Moumen et du zoo d’Aïn-Sebaâ.Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc