×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Carlsberg fermera la moitié de ses brasseries européennes

Par L'Economiste | Edition N°:2118 Le 28/09/2005 | Partager

. Il évoque des économies d’au moins 67,2 millions d’eurosLe brasseur danois Carlsberg prépare un plan de fermeture, dans quelques années, de la moitié de ses brasseries essentiellement en Europe de l’Ouest afin d’augmenter la rentabilité totale du groupe, a indiqué, mardi 27 septembre, son directeur au quotidien financier Boersen à Copenhague. «Nous sommes en train d’élaborer un plan pour savoir comment atteindre une structure optimale. Il y aura encore des brasseries secondaires (support plants) pendant plusieurs années, mais ce sont naturellement les sites principaux (anchor plants) qui constitueront l’avenir de la production», a souligné Nils Smedegaard Andersen. Selon Boersen, Carlsberg compte fermer 14 sites de production secondaires sur les 29 que compte le groupe en Europe occidentale et orientale. Son siège historique de Valby à Copenhague pourrait être fermé dans 6 ans. A l’instar d’autres brasseries européennes, Carlsberg est obligée de réduire ses coûts afin de répondre à la baisse de la consommation et à la pression sur les prix de la bière dans ses marchés principaux. «Il y a beaucoup de travail à faire pour garder sa part de marché et maintenir les gains. L’Europe de l’Ouest est un grand défi», a-t-il constaté. En août 2005, le patron de Carlsberg avait annoncé des licenciements et la fermeture de plusieurs de ses brasseries en Europe de l’Ouest en raison de la stagnation des ventes et de la baisse des prix de la bière dans cette région. «Nous envisageons de fermer des brasseries dans plusieurs endroits, mais nous n’avons aucun plan que nous souhaitons annoncer maintenant» avait souligné Niels Smedegaard Andersen. Il avait évoqué des économies d’au moins 500 millions de couronnes danoises (67,2 millions d’euros) par an. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc