×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Carbotime: Le créneau de l'usinage numérique

Par L'Economiste | Edition N°:98 Le 07/10/1993 | Partager

C'est le créneau de la fabrication automatisée des pièces mécaniques que Carbotime, entreprise d'études et d'ingénierie mécanique, veut conquérir. En investissant plus d'un million de DH dans le dernier-né, un centre de tournage SL-25, de la gamme du géant japonais Mori Seiki, l'entreprise confirme sa stratégie commerciale, basée sur l'introduction de "nouvelles technologies sur le marché de la pièce mécanique".

Le Tour SL-25 est une machine à commande numérique, assistée par ordinateur et adaptée aux chaînes de production automatisées. Il permet de produire un large éventail de pièces mécaniques de précision, de première monte, de rechange au même titre que les pièces commerciales (standards).

Par rapport à un tour conventionnel, le SL-25 présente des différences au niveau de la productivité et de la précision.

D'abord, il ne renferme pas d'engrenage, ce qui limite considérablement "le jeu et les vibrations, permettant ainsi d'obtenir une précision d'usinage assez élevée", explique M. Khalid Bennis, ingénieur centralien et directeur de Carbotime.

Ensuite, la tourelle du SL-25 met un temps d'indexage de 0,7 seconde par position d'outil. Cette vitesse d'indexage et de déplacement rapide (15 mètres/mn alors que dans un tour conventionnel, elle est de 2 mètres/ mn) a le don de susciter des réactions d'incrédulité chez les clients non avertis. "Le marché marocain de la pièce mécanique reste dominé par les ateliers qui travaillent avec des tours classiques et des techniques semi-industrielles. Ce qui se traduit par des coûts élevés et des délais de production relativement lents", précise M. Bennis. Et d'ajouter, "à présent, le tour SL-25 nous permet d'effectuer des démonstrations sur le champ à nos clients". Enfin, autre différence de taille par rapport à un tour conventionnel, le SL-25 de Mori Seiki permet en même temps de "fraiser, percer et tarauder une même pièce sans reprise". Ce qui facilite des réglages plus rapides et réduit énormément la fréquence d'immobilisation de la machine. Carbotime, qui vient de déplacer son siège social de Mohammédia au quartier industriel de Aïn Sebaâ, a été créée en 1992. A un trimestre de la fin de l'exercice 1993, les dirigeants déclarent qu'ils ont déjà dépassé le C.A. de l'année dernière. Ils tablent, d'ici fin décembre, sur un C.A. de 5 millions de DH.

Au départ, Carbotime s'est positionnée sur le créneau du conseil en ingénierie mécanique. Dès les premiers contacts avec les utilisateurs de la pièce mécanique, l'entreprise réalise que son créneau est très étroit et ne peut donc être porteur à court terme. Elle décide alors d'effectuer un recentrage stratégique de son activité en se reconvertissant dans la production de la pièce mécanique assistée par ordinateur. En fait, le recentrage de Carbotime s'appuie sur trois axes.

En premier lieu, l'entreprise commercialise des machines à commande numérique pour la fabrication de la pièce mécanique. Elle se charge également de la formation du personnel appelé à opérer sur la machine ainsi que de la maintenance.

En second lieu, l'entreprise participe dans l'intégration de la fabrication de la pièce mécanique. Ses dirigeants ciblent en particulier le marché de la substitution à la pièce importée.

En troisième lieu, l'entreprise offre des services de conseil concernant la fabrication mécanique de précision.

A.Z.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc