×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    Caravane de l'exportation : Les banques sollicitées pour piloter les actions régionales

    Par L'Economiste | Edition N°:223 Le 28/03/1996 | Partager


    En lançant la "Caravane de l'exportation" dès le mois de mai, l'ASMEX veut mobiliser tous les intervenants dans le processus d'exportation pour améliorer l'environnement des PME opérant dans sept régions économiques. Outre le secteur bancaire, toutes les administrations et offices concernés par la campagne ont répondu à l'appel en se faisant représenter dans le Comité de préparation et de suivi, le 20 mars dernier.
    Le lancement de la Caravane aura pour objectif de créer un environnement régional favorable à la promotion des exportations, d'établir le contact avec les exportateurs, de mettre en valeur les régions économiques et de faire connaître les obstacles qui entravent l'exportation. La campagne bénéficie du soutien financier notamment, de Dyna- PME (USAID) et de la Délégation de la Commission Européenne.
    Le plan d'action 1996 mis sur pied par l'ASMEX en partenariat avec les intervenants est axé sur l'organisation de séminaires de sensibilisation et de soutien aux PME de la région afin de valoriser les potentialités locales. Les Comités export régionaux, constitués de représentants des ministères, chambres de commerce, offices et banques, élaboreront à leur tour des plans d'actions locaux pour résoudre les problèmes pratiques de gestion et de commercialisation.
    En fait, les organisateurs tablent sur le rôle régional des banques
    pour diffuser les informations, expliquer les démarches à entreprendre et dynamiser la culture de l'exportation.
    "Sur le plan pratique, l'agence bancaire dispose pour les besoins de son activité de fichiers clients, d'indicateurs sectoriels et de manuels de procédures", précise M. Mohamed Tazi, président de l'ASMEX.
    La contribution du système bancaire facilitera l'identification des exportateurs potentiels de la région et la diffusion de documents simplifiés répertoriant les procédures, la réglementation et la démarche à adopter.
    Cependant, pour être efficaces, les actions régionales doivent adopter la même approche et les comités locaux doivent tenir le même discours. "Ce qui suppose que tous les participants doivent adhérer aux mêmes objectifs arrêtés à l'échelle nationale", rappelle M. Abdellatif Belmadani, directeur général de NRF. En outre, les Comités régionaux devront assurer un suivi des projets afin de dégager des résultats palpables à moyen terme. "Pour mesurer l'impact de la campagne et les retombées sur les régions, les actions des Comités seront soumises à une évaluation annuelle".

    MOUNA.KABILY.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc