×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Camps de demandeurs d'asile

Par L'Economiste | Edition N°:1824 Le 03/08/2004 | Partager

Une virulente querelle a éclaté entre les ministres allemands des Affaires étrangères Joschka Fischer et de l'Intérieur Otto Schily, à la suite de la proposition de ce dernier de créer des camps de demandeurs d'asile à destination de l'Union européenne en Afrique du Nord. Dans un entretien au journal dominical Welt am Sonntag, Schily réaffirme que “nous devons nous demander s'il n'est pas mieux d'accueillir les réfugiés à proximité de leur pays d'origine. A mon sens, c'est la meilleure solution”. “Il y en a là qui s'indignent sans avoir étudié les détails. J'aurais attendu de mon collègue Fischer qu'il entre d'abord en contact avec moi avant de s'exprimer en public” sur le sujet, regrette le ministre social-démocrate.“Installer des camps là-bas, je pense que ce n'est pas réfléchi jusqu'au bout”, avait estimé quelques jours plus tôt le chef de la diplomatie allemande. “Je n'en pense rien de bien”, avait ajouté le ministre écologiste.Selon Schily, “il ne faut pas donner l'impression que tous ceux qui confient leur sort à des bandes de passeurs ou osent s'aventurer en Méditerranée sur des coques de noix obtiennent automatiquement le droit d'arriver en Europe”.Cette semaine, plusieurs journaux allemands ont par ailleurs fait état de propositions de l'Union européenne en vue de soutenir les pays d'Afrique qui se situent près de zones de crise et sont prêts à accueillir des demandeurs d'asile ainsi qu'à mettre au point des normes internationales de protection des réfugiés, dans le cadre d'une nouvelle stratégie de la Commission en matière de politique du droit d'asile. L'UE serait même en négociations avec le Maroc en vue d'obtenir que ce pays accueille des réfugiés dont les demandes d'asile ont été refusées en Europe, selon ces journaux.Aux Pays-Bas, la ministre de l'Immigration Rita Verdonk a inauguré vendredi dernier le premier “centre de départ” où seront placés certains des 26.000 demandeurs d'asile déboutés que les Pays-Bas souhaitent expulser d'ici 2007. Les premiers demandeurs d'asile déboutés devraient être placés dans ce centre aux environs de la mi-août.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc