×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Campagne anti-grippe aviaire au Vietnam

Par L'Economiste | Edition N°:2429 Le 25/12/2006 | Partager

. De nouveaux foyers de la maladie étaient détectés LE gouvernement vietnamien et les Nations unies ont annoncé le 22 décembre qu’ils allaient lancer une vaste campagne d’information sur la grippe aviaire, alors que de nouveaux foyers de la maladie étaient détectés sur des volailles de 2 provinces du delta du Mékong.Des foyers supplémentaires de virus H5N1 ont été découverts le 21 décembre dans 2 districts des provinces de Bac Lieu et Ca Mau, où au total quelque 8.400 volailles ont été tuées par la maladie ou abattues, selon le département national de santé animale à Hanoï. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé une attention accrue aux possibles contaminations humaines. La maladie a fait 42 morts au Vietnam depuis fin 2003, mais aucun cas humain n’a été déploré depuis plus d’un an. Le Vietnam avait été félicité en 2006 par les experts internationaux pour sa capacité à contrôler le virus. Par ailleurs, une pandémie de grippe de même ampleur que la grippe espagnole de 1918-1920 ferait de 51 à 81 millions du morts dans le monde, dont 96% dans les pays en développement, selon une estimation que publie la revue médicale britannique The Lancet datée de 16 décembre. Une nouvelle pandémie grippale serait à redouter si le virus aviaire hautement pathogène H5N1, ou un autre virus du même type, trouvaient le moyen de devenir transmissibles d’homme à homme. Traitements symptomatiques, antiviraux, vaccinations et antibiotiques en cas de pneumonie bactérienne secondaire à l’infection virale, meilleurs alimentation et niveau de vie devraient «réduire les effets d’une pandémie dans les pays de l’OCDE. Par contraste, ajoutent-ils, les pays ou régions qui peuvent le moins se permettre de se préparer à une pandémie, seront les plus touchés».Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc