×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Câbles automobiles
Nexans Maroc investit 15 millions de DH en 2005

Par L'Economiste | Edition N°:1935 Le 10/01/2005 | Partager

. En 2004, l’entreprise a misé plus du double. 55.000 km de câble et 9.500 transformateurs fournis pour le PERGLa filiale marocaine du groupe Nexans, leader mondial des câbles et systèmes d’énergie et de télécommunication, compte investir 15 millions de DH cette année dans la production des câbles destinés à l’automobile. C’est ce qu’ a annoncé le directeur général, Maurice Deletoille, lors d’un point de presse jeudi 6 janvier à Casablanca(1). En 2004, elle y avait consacré plus du double, soit 35 millions de DH.Rappelons que la société, qui portait le nom d’Alcatel Maroc avant de devenir Nexans, opère dans différents secteurs. Il s’agit du bâtiment, de l’infrastructure et de l’industrie. La filiale, cotée en Bourse depuis 1983, fournit 88% du réseau électrique national (haute tension 225 et 400 Kw) et 97% des transformateurs installés. D’où une étroite collaboration avec l’ONE.Elle contribue également au développement de l’électrification dans le milieu rural. Elle a assuré, selon le management, la moitié du programme d’électrification rurale globale (PERG) en fabriquant des câbles de distribution aérienne en basse tension. Près de 55.000 km de câble et 9.500 transformateurs ont été fournis à cet effet entre 1994 et 2004. En matière de télécommunications, Nexans Maroc affirme être le premier fabricant de câbles téléphoniques enterrés ou aériens du pays avec 65% du réseau. L’entreprise emploie aujourd’hui 700 personnes dont 70 cadres et ingénieurs sur ses deux sites à Mohammédia et Casablanca. En 2003, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 630 millions de DH. Parmi ses références, la Mosquée Hassan II, des logements à Sala Al Jadida, le Twin Center à Casablanca et les éoliennes de Koudia Al Baïda.Nexans Maroc s’enorgueillit, par ailleurs, d’être la première entreprise marocaine à s’être engagée dans un système de management qualité sous la norme Iso 9001 version 2000.A rappeler que le groupe Nexans a des représentations industrielles dans 29 pays à travers le monde dont le Maroc et commercialise ses produits dans plus de 65. En 2003, son chiffre d’affaires s’est établi à 4 milliards d’euros. Yassir LAHRACH --------------------------------------------------------(1) Ce point de presse a précédé la visite des sites de Tit-Mellil dans la région de Casablanca et Mohammédia

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc