×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Bruxelles: annonce des prévisions de croissance en baisse

Par L'Economiste | Edition N°:2255 Le 14/04/2006 | Partager

. Elles visent les trois premiers trimestres de l’année en coursLa Commission européenne vient de réviser pour la première fois à la baisse, mercredi 12 avril, ses prévisions de croissance pour la zone euro pour les trois premiers trimestres de l’année 2006. Alors qu’elle tenait depuis le début de l’année un discours optimiste.La fourchette de croissance s’établit désormais entre 0,4 et 0,8% au premier trimestre, entre 0,3 et 0,8% au deuxième, puis entre 0,2 et 0,8% au troisième, contre 0,4 à 0,9% pour les trois trimestres dans la précédente estimation de Bruxelles rendue publique le 3 mars dernier.Parmi les risques qui pèsent sur le second semestre, les «aléas politiques» et un «durcissement fiscal» à prévoir.En effet, l’Allemagne, la France et l’Italie, les trois principaux pays de la zone euro, vont devoir réduire leurs dépenses publiques car elles sont sous le coup de procédures en déficit public excessif de la Commission européenne.Le renchérissement du prix du pétrole et le taux de change de l’euro, qui pourrait plomber les exportations, sont deux autres risques récurrents pour la croissance. La révision à la baisse des prévisions de la Commission contraste avec l’optimisme affiché jusqu’ici.Le week-end dernier à Vienne, lors du Conseil des ministres des Finances des 25, le commissaire européen aux Affaires économiques Joaquin Almunia, avait déclaré que «la zone euro atteindrait, voire dépasserait sa croissance économique potentielle évaluée à 2%». Le 21 février, la Commission avait prévu pour l’ensemble de l’année 2006 une croissance de 1,9% pour la zone euro, après le chiffre décevant de 1,3% pour l’année 2005. Les prochaines prévisions économiques générales de la Commission sont attendues en mai.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc