×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2227 Le 06/03/2006 | Partager

. Mittal déplore la non-confidentialité de son rachat d’ArcelorLe numéro un mondial de l’acier Mittal Steel, qui a remis le 28 février, aux gouvernements concernés, les grandes lignes du projet industriel de son OPA sur l’européen Arcelor, déplore un non-respect de la confidentialité, après la diffusion d’un document de six pages, intitulé “Executive summary”, qui rassemble en une quinzaine de points le projet de Mittal, déjà égrené par son PDG depuis le lancement de l’offre le 27 janvier. Ce qui a été révélé le 2 mars par le quotidien économique La Tribune sur son site internet. Par ailleurs, Mittal Steel exprime sa “surprise” face à ce qu’il estime être une “rupture de confidentialité”. . PAYS-BAS: E.ON construit une centrale électrique au charbon Le numéro un allemand de l’énergie E.ON a annoncé, vendredi 3 mars, la construction aux Pays-Bas d’une nouvelle centrale au charbon utilisant une technique moins polluante, un investissement qu’il évalue à 1,2 milliard d’euros. La nouvelle centrale aura une capacité de 1.100 mégawatts, et viendra s’ajouter à une centrale déjà existante de même capacité à Maasvlakte, près de Rotterdam. Elle émettra néanmoins près de 20% de dioxyde de carbone de moins, grâce à la mise en oeuvre d’une nouvelle technologie moins polluante, a précisé E.ON.(AFP). Pétrole: Les cours attendent deux réunions crucialesLes cours du pétrole progressaient pour le quatrième jour consécutif vendredi 3 mars, le marché s’inquiétant des risques pesant sur la production et doutant notamment d’une issue diplomatique à la crise iranienne sur le nucléaire. A New York, le baril de «light sweet crude» progressait de 24 cents à 63,60 dollars. A Londres, le Brent prenait 28 cents à 64,35 dollars. Les investisseurs reportent leur attention sur deux réunions-clefs la semaine prochaine, qui pourraient avoir des implications majeures sur le marché pétrolier. L’AIEA tient aujourd’hui une réunion cruciale qui pourrait recommander au Conseil de sécurité de l’Onu des mesures contre Téhéran. Autre événement rendant le marché nerveux, la réunion de l’Opep prévue mercredi 8 mars à Vienne. . Réunion: 93 décès dus au chikungunya Au total 186.000 cas de chikungunya ont été enregistrés sur l’île française de la Réunion, depuis le début de l’épidémie en mars 2005, entraînant 93 décès directs ou indirects. Le nombre de cas représente ainsi désormais près d’un quart de la population de l’île (760.000 habitants au total). Quinze cas de co-infections chikungunya et dengue ont été constatés. Depuis le 1er janvier 2006, 19 cas de dengue ont été recensés à la Réunion à la suite des analyses biologiques réalisées par les praticiens. Au total 2.162 cas de chikungunya sont officiellement déclarés à Mayotte, soit un quasi-doublement en 10 jours.. Nucléaire: Pas d’accord UE-IranDes entretiens vendredi dernier à Vienne entre trois pays de l’UE (UE-3) et l’Iran n’ont pas permis d’accord sur le dossier du nucléaire iranien, ont déclaré à la presse les ministres français et allemand des Affaires étrangères, alors que l’Iran disait croire à la poursuite des négociations avec les Européens.«Les conversations ont été constructives mais n’ont pas permis d’accord», a déclaré le ministre allemand, Frank-Walter Steinmeier, après une rencontre de l’UE-3 (France, Allemagne, Grande-Bretagne) avec le négociateur en chef iranien, Ali Larijani. Son homologue français Philippe Douste-Blazy a également regretté que «l’Iran ne soit pas prêt aujourd’hui à répondre aux demandes de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA)». «Nous l’appelons à répondre à ces demandes sans délai», a-t-il ajouté. Les positions divergent toujours entre les Occidentaux qui réclament l’arrêt des activités d’enrichissement d’uranium, car potentiellement militaires, et Téhéran qui insiste sur ce droit pour son énergie civile.. Grippe aviaire: 143 millions d’euros de pertes en AllemagneLe secteur avicole allemand a enregistré jusqu’à présent des pertes de 143 millions d’euros, en raison de la grippe aviaire, a affirmé vendredi 3 mars le porte-parole de la fédération allemande des éleveurs de volaille, Thomas Janning, à la télévision publique. Depuis l’automne dernier, la demande a diminué de 15 à 20% et «selon des premiers calculs, les pertes s’élèvent à 143 millions d’euros», a-t-il déclaré, comptant sur l’aide financière du gouvernement allemand et de l’UE. En Allemagne, le virus H5N1 de la grippe aviaire a été détecté sur un chat, une première en Europe, et sur 140 oiseaux sauvages, dont 115 sur l’île de Rügen en mer Baltique. Les élevages ont été jusqu’à présent épargnés.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc