×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2148 Le 10/11/2005 | Partager

. Les nouveaux défis de l’OCDEL’OCDE doit s’ouvrir aux grands pays émergents comme la Chine et la Russie, et pourrait à terme remplacer le G8 et le G20 comme «vrai centre de la gestion économique mondiale», propose mercredi 9 novembre son secrétaire général sortant, Donald Johnston. «Le principal défi pour mon successeur sera la question de l’élargissement, sur laquelle il n’y a pas eu de progrès depuis mon arrivée faute de consensus parmi les membres, même si nous avons réussi à engager d’autres pays dans nos travaux», a déploré Johnston. «Mon successeur pourrait espérer que l’OCDE remplace le G8 et le G20 et devienne ainsi le vrai centre de la gestion économique mondiale». Deux candidats sont encore en lice pour succéder à Johnston, a indiqué l’OCDE mardi: le Polonais Marek Belka et le Mexicain Angel Gurria.. Négociations OMC: L’Afrique s’estime larguéeLes pays africains déplorent que les négociations en cours à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ignorent leurs préoccupations, et ne se traduiront pas par de vraies réductions des subventions agricoles versées par les pays riches. Les offres des pays développés de réduction de leurs subventions agricoles qui faussent le commerce mondial ne se traduiront pas par de véritables baisses, estiment ces pays. Les auteurs de la missive rappellent que le cycle de négociations commerciales, lancé à Doha en 2001, vise à mettre la libéralisation des échanges mondiaux au service du développement des pays pauvres. L’Afrique demande donc que les négociations, qui doivent théoriquement être bouclées aux deux-tiers lors de la conférence ministérielle de l’OMC à Hong-Kong en décembre, concrétisent le principe du «traitement spécial et différencié» en faveur du commerce des pays en développement.. BCE: Tolérance zéro pour le déficit excessif La Banque centrale européenne pourrait punir les gouvernements de la zone euro en déficits excessifs en refusant d’accepter leurs emprunts d’Etat comme garantie dans le cadre de ses opérations de refinancement, affirme le Financial Times de mercredi 9 novembre. Selon les chiffres publiés par le journal britannique, l’Italie, le Portugal et surtout la Grèce sont sur la sellette. Ces trois Etats sont exposés même s’ils restent pour l’instant dans les clous. Le refus par la BCE d’accepter un emprunt d’Etat dans ses opérations de refinancement poserait de gros problèmes de refinancement pour les Etats recalés, puisqu’ils devraient alors emprunter à des taux beaucoup moins favorables. La BCE aurait perdu patience après une longue série de mises en garde inefficaces, selon le Financial Times.. Fusions bancaires: Plus de transparence La Commission européenne veut aboutir à des «critères clairement définis et très transparents», qui s’imposeront aux autorités de surveillance des pays membres, pour se prononcer sur des fusions bancaires transfrontalières dans l’Union européenne, a indiqué, mardi à Bruxelles, le commissaire européen au Marché intérieur, Charlie McCreevy. Les événements récents en Italie avaient «mis le projecteur» sur les problèmes soulevés par l’intervention des tutelles nationales et «la communication est une tentative pour y répondre». . Nouvelle identité pour Veolia Environnement Dans le cadre de la convention interne de Veolia Environnement, qui a réuni début novembre à Paris 4.000 cadres du monde entier, Henri Proglio, PDG de Veolia Environnement, a présenté le nouveau système de marque du groupe. Les divisions du groupe, -l’eau, la propreté, les services énergétiques et le transport-, sont rassemblées sous un nom commun: Veolia. Accompagné d’un nouveau logo, ce déploiement illustre la volonté de l’ensemble du groupe de construire une cohérence globale entre ses divisions et d’accroître la visibilité de l’entreprise qui a déjà mis en synergie, en particulier, ses moyens de recherche et de formation, selon un communiqué de Veolia. Cette évolution vise à renforcer l’identité et la culture commune de Veolia Environnement, et à affirmer l’engagement des 270.000 collaborateurs autour des valeurs de service qui sont les siennes.. France: Galeries Lafayette vont acheter les murs de 5 grands magasins Le groupe Galeries Lafayette vont céder ces cinq magasins à Buildinvest. Dans un communiqué, le groupe a précisé qu'une promesse de vente avait été conclue à cet effet. Buildinvest est dirigé par François Benais qui s'intéresse au Maroc. . Coca-Cola France lance une campagne contre l’obésitéCoca-Cola France va lancer une campagne de publicité sur les actions qu’elle mène face à l’obésité, a annoncé mercredi 9 novembre la filiale du groupe américain de boissons. Cette campagne, d’un coût de 500.000 euros, aura lieu du 13 au 20 novembre dans les journaux de la PQN (presse quotidienne nationale) et dans trois hebdomadaires (Le Point, l’Express et le Nouvel Observateur), a déclaré à l’AFP Philippe Marty, directeur de la communication de Coca-Cola France. Sous le titre «Agir face à l’obésité: Coca-Cola s’engage», la firme, leader mondial des sodas mais également troisième producteur mondial d’eau en bouteille, prend «quatre engagements» contre l’obésité.Le plus important est «d’offrir plus de choix au consommateur» en lui proposant notamment encore plus de boissons peu sucrées ou non sucrées.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc