×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2133 Le 19/10/2005 | Partager

. OMC/Agriculture: Le Japon contre le plafonnement à 75% des droits de douane Le Japon est opposé à un plafonnement à 75% des droits de douane sur les produits agricoles, proposé par les Etats-Unis dans le cadre des négociations du cycle de Doha sur la libéralisation du commerce, a affirmé mardi 18 octobre le ministre nippon de l’Agriculture, Mineichi Iwanaga. «Instaurer un plafond sur les droits de douanes détruirait le secteur agricole japonais et ruinerait les efforts pour promouvoir l’agriculture», a déclaré Iwanaga lors d’une conférence de presse. «Ce n’est pas du tout acceptable», a-t-il ajouté.Lors des rencontres ministérielles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) la semaine dernière en Suisse, le Japon s’est opposé à une proposition américaine visant à réduire de 83% les subventions agricoles au Japon et dans l’Union européenne et de 60% aux Etats-Unis, et à instaurer un plafond pour les droits de douane sur les produits agricoles. Selon un document distribué par le ministère nippon de l’Agriculture, le plafond proposé par les Américains était de 75% pour les pays développés, et restait indéterminé pour les pays pauvres. Le Japon applique des droits de douane très élevés pour protéger son agriculture. Ces droits dépassent 500% dans le cas du riz.. Bush accuse son plus faible taux de popularité Le président américain George W. Bush a accusé le plus faible taux de popularité depuis son arrivée au pouvoir en 2001, en chutant à 39% de satisfaits parmi ses concitoyens, selon un sondage publié mardi 18 octobre. Bush a chuté de cinq points depuis fin septembre, selon ce dernier sondage réalisé du 13 au 16 octobre, avant les résultats préliminaires sur le référendum en Irak, auprès de 1.012 adultes à travers le pays. Ce recul est en partie attribué selon le sondage, au scandale lié à la révélation de l’identité d’un agent secret de la CIA, aux niveaux élevés du pétrole et au dossier irakien. Peu après sa réélection de novembre 2004, 55% des Américains approuvaient encore leur président. Ce taux de satisfaction était tombé sous le seuil des 50% en mai dernier. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc