×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:2124 Le 06/10/2005 | Partager

    . Riyad: Le Forum international de l’énergie bientôt ouvertLe Forum international de l’énergie va inaugurer son siège permanent à Riyad le 19 novembre, lors d’une cérémonie à laquelle sont attendus des hauts responsables du secteur, a annoncé mardi 4 octobre le ministre saoudien du Pétrole Ali Al-Nouaïmi. Les ministres du Pétrole des principaux pays producteurs et consommateurs assisteront à l’ouverture des bureaux du secrétariat du Forum, une organisation rassemblant pays producteurs et consommateurs de pétrole et de gaz. Les dirigeants de nombreuses compagnies pétrolières seront aussi présents, a ajouté Al-Nouaïmi, qui représente le premier exportateur mondial de brut.. Italie: Le déficit public persisteLe déficit public de l’Italie représentait 3,3% du PIB au deuxième trimestre 2005, après un déficit de 6,9% au premier trimestre 2005, a indiqué mercredi 5 octobre l’Institut national de la statistique, Istat. Sur le premier semestre, le déficit public s’établit à 5,1%, précise l’Istat.. Grippe aviaire: Un septième décès confirmé en IndonésieUn septième décès chez l’homme des suites de la grippe aviaire a été confirmé mercredi 5 octobre en Indonésie, a annoncé un responsable sanitaire. La victime est un homme de 23 ans, décédé dans un hôpital de Jakarta. La grippe aviaire a tué au total 66 personnes depuis 2003 en Asie du Sud-Est. Plus d’une soixantaine de cas de contamination à l’homme, présumés ou confirmés, ont été enregistrés depuis le début de l’année dans l’archipel où le système de santé et les normes phytosanitaires sont notoirement déficients.. Le collectif de défense de Saddam Hussein manque d’argentLe collectif de défense du président déchu Saddam Hussein a affirmé mercredi qu’il manquait d’argent et annoncé qu’il ne fera plus de déclarations à la presse tant qu’il n’aura pas obtenu de financement pour ses activités de la part du Tribunal spécial irakien (TSI) ou des médias. Dans un communiqué, signé par l’avocat Khalil al-Doulaïmi, le collectif a indiqué que ses membres avaient jusqu’ici été bénévoles étant donné que la famille du président “n’a pas d’argent pour couvrir ses dépenses”.  Il a indiqué ne pas avoir réussi à lever de l’argent auprès de “riches arabes, dont ceux qui ont amassé des fortunes en commerçant avec l’Irak” et affirmé que le TSI a dépensé au moins 500 millions de dollars pour préparer ses dossiers d’accusation. Le collectif a ajouté avoir demandé au TSI de couvrir les frais des avocats et n’avoir reçu aucune réponse. Il indique avoir décidé en conséquence de s’abstenir de toute déclaration à la presse. Il a affirmé qu’il ne changerait pas de position jusqu’à ce que le Tribunal spécial accepte d’“appliquer la loi et de couvrir les frais des avocats” ou que les médias le fassent. Le TSI se prépare activement à l’ouverture, le 19 octobre, du procès du président déchu et de plusieurs de ses collaborateurs, pour le meurtre en 1982 de plus de 140 villageois chiites. . Nicolas Sarkozy en Libye ce jeudiLe ministre français de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, devrait se rendre en Libye aujourd’hui 6 octobre pour évoquer la coopération franco-libyenne dans la lutte contre l’immigration irrégulière en provenance de l’Afrique sub-saharienne vers l’Europe, a annoncé mercredi le ministère. Sarkozy devrait notamment rencontrer le numéro un libyen, le colonel Mouammar Kadhafi. L’objectif de cette visite est de “mieux coopérer avec les autorités libyennes dans le domaine de la lutte contre l’immigration irrégulière qui transite massivement de l’Afrique sub-sahariene vers l’Europe”, a souligné le ministère français de l’Intérieur.. Les pétroliers confrontés à une escalade des risques Le terrorisme international, la corruption et les troubles politiques menacent de plus en plus la production pétrolière dans de nombreux pays, a déclaré un responsable de la sécurité du groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, cité mercredi 5 octobre par le quotidien d’affaires britannique Financial Times (FT). Ian McCredie, chef du Service de sécurité globale à Shell International, a ainsi indiqué que l’escalade des risques avait forcé Royal Dutch Shell à faire ses propres aménagements sécuritaires «dans des environnements hostiles», selon le FT. Le responsable cite 14 régions productrices de pétrole où les forces de sécurité locales ont été jugées «largement inefficaces», selon le quotidien. Les risques augmentent du fait que les compagnies pétrolières prospectent dans des régions plus instables dans le monde. Les dirigeants doivent se confronter avec des enlèvements et des mouvements de guérilla en Amérique latine et en Afrique, mais aussi à la menace d’attaques terroristes au Proche-Orient, selon le journal. . Dell va investir en Pologne Le premier fabricant mondial de PC, l’américain Dell, va investir environ 120 millions d’euros dans la construction d’une usine à Lodz (centre de la Pologne), a rapporté mercredi 5 octobre le quotidien polonais Gazeta Wyborcza. Selon le journal, l’usine fournirait des emplois directs à 3.000 personnes et générerait environ 9.000 postes supplémentaires chez des sous-traitants locaux. Sans préciser la source de son information, le quotidien cite le Premier ministre Marek Belka qui avait annoncé récemment «un tournant dans les investissements à Lodz».    . Quatorze candidats à la privatisation de Tunisie TelecomQuatorze opérateurs en télécommunications, dont les français Vivendi, Bouygues et France Télécom, sont en concurrence pour le rachat des 35% du capital de l’opérateur public Tunisie-Telecom, la plus importante opération de privatisation jamais effectuée en Tunisie, a-t-on appris mercredi 5 octobre à Tunis, de source proche du dossier. D’autres groupes européens sont en lice, notamment Telefonica (Espagne), Portugal Telecom et Telecom Italia qui se présente en groupement avec le Saoudien Oger Telecom. Des opérateurs du Proche-Orient, dont Ittissalat Emiratia (Emirats arabes unis) sont également sur les rangs. Cette opération a été lancée par un appel d’offres international clôturé le 20 septembre. Le gagnant doit être désigné en décembre. Une présélection, prévue initialement le 28 septembre, a été reportée d’une dizaine de jours, les autorités tunisiennes voulant «faire monter les enchères», a-t-on indiqué de source proche du dossier sous couvert de l’anonymat. La Tunisie espère récolter entre 1,3 et 1,4 milliard d’euros de cette opération qui devrait doper l’économie nationale affectée par la hausse des prix du pétrole.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc