×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2061 Le 11/07/2005 | Partager

. Giat Industries: 2e phase de la restructuration Giat Industries a mis en oeuvre vendredi 8 juillet la deuxième phase de sa restructuration en affichant dans ses établissements les listes de 1.900 postes supprimés. Le plan social du groupe public d’armement terrestre, le plus lourd socialement depuis celui d’Air Lib, avait été annoncé en avril 2003 et combattu pendant de longs mois par les salariés. Au terme de la restructuration à mi-2006, les effectifs seront tombés à 2.880, contre 6.250 début 2003. Le site de Cusset (Allier) sera fermé et les activités de Saint-Chamond (Loire), Tulle (Corrèze), Toulouse (Haute-Garonne) et Tarbes (Hautes-Pyrénées) seront fortement réduites.. France/cinéma: Baisse des entrées Les salles de cinéma françaises ont attiré près de 88 millions de spectateurs au cours du premier semestre 2005, soit en baisse de 15% par rapport au premier semestre 2004 qui avait été le plus fort depuis 20 ans. C’est ce qu’a annoncé vendredi 8 juillet la Fédération nationale des cinémas français. (FNCF) Après un premier trimestre en baisse de 11%, le second a accusé un recul de 18%. Ce sont les petites villes, qui avaient le plus fortement progressé au 1er semestre 2004, qui enregistrent les plus fortes baisses (en moyenne -20%), alors que l’agglomération parisienne connaît un recul plus limité (-9%).Le niveau de fréquentation général reste néanmoins supérieur à celui de 2003.. BCE: Statu quo Le président de la Banque centrale européenne (BCE), le Français Jean-Claude Trichet, a réaffirmé, le 7 juillet, que la BCE ne se préparait ni à une baisse, ni à une hausse de ses taux directeurs.Après une analyse de la situation économique et monétaire de la zone euro, le Conseil des gouverneurs a estimé que le niveau de ses taux était «approprié», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.Le Conseil a décidé le 7 juillet de laisser son taux directeur inchangé à 2%, son niveau depuis plus de 2 ans. La BCE a subi de nombreuses pressions ces dernières semaines, notamment de gouvernements comme l’Allemagne ou l’Italie, qui lui ont demandé d’assouplir les conditions du crédit pour raviver une économie poussive.. Des observateurs roumains et bulgares au PE en septembreLes députés européens ont invité la Roumanie et la Bulgarie, qui doivent entrer dans l’Union européenne au plus tôt le 1er janvier 2007, à envoyer des observateurs parlementaires au Parlement européen à partir du 26 septembre prochain, premier jour de la deuxième session plénière. Comme les observateurs des dix nouveaux pays membres, qui étaient arrivés au PE en mai 2003, un an avant leur adhésion, les 18 Bulgares et les 35 Roumains désignés auront le droit de siéger dans l’hémicycle, mais ne disposeront pas des droits de parole, de vote et d’éligibilité en plénière. Ils auront en revanche le droit de parole dans les commissions parlementaires et pourront prendre part aux travaux des groupes politiques auxquels ils seront rattachés.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc