×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:1983 Le 22/03/2005 | Partager

    . Problèmes de régulateur de vitesse: Renault se défendLe PDG de Renault Louis Schweitzer a réagi lundi 21 mars dans Le Figaro aux plaintes de plusieurs conducteurs mettant en cause le bon fonctionnement des régulateurs de vitesse, en précisant qu’il “existe une trentaine de cas en France”. “On constate une cristallisation autour de Renault qui a introduit le régulateur et le limiteur depuis longtemps sur la plupart des modèles”. Le PDG de Renault avait repoussé dimanche sur Europe 1 l’idée d’une défaillance du système électronique. “La seule cause identifiée de défaillance provient d’une confusion dans l’usage des pédales dans certaines, avait déjà indiqué Renault dans un communiqué publié vendredi 18 mars. Plusieurs usagers de voitures Renault équipés de régulateurs de vitesse ont affirmé récemment que leurs véhicules se sont retrouvés bloqués à une certaine vitesse, sans parvenir à les débloquer.. La Chine maintiendra une croissance autour de 8% Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine continuera de croître d’environ 8% entre 2006 et 2010, selon un centre de recherches proche du gouvernement cité, le 21 mars, par l’agence Chine nouvelle. “En prix constants de l’an 2000, le PIB de la Chine devrait atteindre environ 2.300 milliards de dollars en 2010 et le PIB par tête 1.700 dollars” contre environ 1.200 dollars actuellement, a-t-il précisé. En 2004, la croissance chinoise a atteint 9,5%, son niveau le plus élevé en huit ans. “Le développement économique de la Chine ne sera pas une menace pour d’autres pays”, a déclaré de son côté Ma Kai, le ministre en charge de la Commission nationale du développement et de la réforme. Ce développement va au contraire “créer le plus grand marché du monde dans les 15 années à venir”, a ajouté Ma Kai. (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc