×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1886 Le 29/10/2004 | Partager

. L’euro en baisseL’euro était sous pression face au dollar le 28 octobre sur le marché des changes alors que le billet vert profitait face aux principales devises de la chute brutale des prix du pétrole. La devise européenne est tombée jusqu’à 1,2681 dollar le 27 octobre dernier durant les échanges américains pour abandonner en quelques heures 1% de sa valeur dans le sillage des prix du pétrole. Une analyse partagée par les économistes de la banque Standard Chartered, selon lesquels “les fonds d’investissements ont pris le 27 octobre dernier pour prétexte la progression des stocks hebdomadaires de brut pour réduire leurs positions sur le marché du pétrole alors que les stocks de brut progressent depuis déjà six semaines”. . Chute du gouvernement en LettonieLe gouvernement minoritaire letton du Premier ministre Indulis Emsis est tombé hier 28 octobre suite au rejet par le Parlement du projet de budget pour 2005, précipitant ce pays, récemment entré dans l’Union européenne, dans une crise politique. Un des trois partis de la coalition au pouvoir, le Parti populaire, a voté contre le projet du budget. Au total, 53 députés ont voté contre ce projet, et 39 pour. Il y a eu cinq abstentions. La coalition du parti des Fermiers et des Verts, dirigée par Emsis, et du Parti populaire, disposait du soutien de 47 députés au Parlement qui en compte 100 au total. La présidente lettone Vaira Vike-Freiberga devra désigner un nouveau Premier ministre qui sera soumis à l’approbation du Parlement. La Lettonie, ancienne république soviétique de 2,3 millions d’habitants, a rejoint l’Union européenne et l’Otan en 2004. Depuis son retour à l’indépendance en 1991, la Lettonie a vu se succéder une dizaine de cabinets.. Commission européenne: Monti maintenu ou pas?Le commissaire à la Concurrence, Mario Monti, a refusé le 28 octobre dernier de se prononcer sur son éventuel maintien au sein de l’exécutif européen, alors que Rocco Buttiglione, l’Italien choisi par Rome comme représentant à Bruxelles, pourrait faire les frais de la recomposition de la future commission. Assuré d’être recalé, le président de la future commission européenne José Manuel Durao Barroso a dû renoncer mercredi à soumettre son équipe au vote d’investiture du Parlement européen. Il va désormais devoir trancher entre une large refonte de sa commission avec plusieurs départs ou une simple redistribution de portefeuilles. Le ministre des Affaires étrangères italien, Franco Frattini, a cependant assuré que l’Italie maintenait Buttiglione comme candidat commissaire européen.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc