×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1797 Le 24/06/2004 | Partager

. Sécurité portuaire: la France sanctionnée pour laxismeLa France a été condamnée par la Cour européenne de justice (CEJ) pour ne pas avoir effectué assez de contrôles de sécurité des navires entrant dans ses ports, selon un communiqué de la Cour.La France n’a inspecté en 1999 et 2000 que 14,1% et 12,2% des navires étrangers entrant dans ses ports, alors qu’une directive européenne de 1995 lui imposait d’en contrôler au moins 25%. Le pourcentage était même ultérieurement tombé à 9,63% en 2001, selon les chiffres de la Commission européenne. Pour se défendre, la France avait évoqué des contraintes de “gestion des ressources humaines”. Elle avait expliqué que le nombre d’inspecteurs avait chuté de 70 à 54 entre 1994 et 1999, avant qu’un effort de recrutement ne permette de redresser la barre et d’augmenter le nombre de contrôles. Mais la Cour a écarté ces arguments, en expliquant qu’un Etat membre “ne saurait opposer des dispositions pratiques ou situations de son ordre juridique interne pour justifier l’absence de mise en œuvre d’une directive dans le délai prescrit”. (AFP). Renault lorgne le marché chinoisLouis Schweitzer, PDG du constructeur automobile français Renault, se trouverait depuis mardi dernier en Chine pour tenter de finaliser un accord de production de voitures particulières dans le sud du pays. C’est ce qu’ont révélé des sources proches du dossier à Pékin.Plus encore, le constructeur français s’apprêterait à signer pour une implantation dans la grande métropole méridionale, Canton, selon l’hebdomadaire économique Zhongguo Jingying Bao.A rappeler que le groupe Dongfeng est déjà installé à Canton, notamment à travers ses coentreprises avec les constructeurs japonais Honda et Nissan, détenu par Renault à hauteur de 44,4%. Deux noms de la marque circulent dans les milieux spécialisés, la Logan et la Mégane. Ce sera une première pour Renault en Chine qui n’y a jusqu’à présent fabriqué que des fourgonnettes, en petite quantité.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc