×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:1664 Le 17/12/2003 | Partager

. Honda Motor lance un jet d’affaires Le constructeur automobile Honda Motor a indiqué hier mardi qu’il avait commencé les essais en vol de son nouveau jet d’affaires, baptisé HondaJet. Equipé de moteurs Honda HF118, ce modèle expérimental a effectué sa première série d’essais en Caroline du Nord (Etats-Unis) au début du mois, a précisé le constructeur. Le HondaJet mesure 12,5 mètres de long et comprend six places (équipage compris). Il a une autonomie de vol de plus de 2.000 km et une vitesse maximum de 778 km/heure. L’appareil consomme 40% de carburant de moins que ses concurrents de la même taille et a une cabine plus spacieuse, selon Honda.      . Novartis achète l’activité nutrition de Mead Johnson   Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a annoncé hier mardi le rachat de l’activité nutrition de la société Mead Johnson, filiale du groupe américain Bristol-Myers Squibb pour 385 millions de dollars. L’opération, qui renforce Novartis dans sa position de numéro 2 mondial de la nutrition médicale pour adultes, doit encore recevoir le feu vert des autorités de la concurrence. Selon Novartis, la transaction doit permettre au groupe suisse de mieux se développer aux Etats-Unis et au Japon.    . La Thaïlande veut payer ses Airbus en crevettes La Thaïlande va proposer à l’Europe de troquer des Airbus contre des crevettes dont elle est un gros exportateur et se tournera vers Boeing en cas de refus, a indiqué mardi le Bangkok Post. Selon le quotidien, le royaume va tenter par l’intermédiaire de négociations sur des achats d’avion de faire pression sur l’Union européenne (UE) pour qu’elle cesse de bouder les crevettes thaïlandaises. “La Thaïlande maintenant n’a plus assez d’argent pour acheter des avions à Airbus”, a déclaré le ministre du Commerce Watana Muangsook, cité par le  journal. “Nous soulèverons la question dans les discussions avec l’Union européenne. Si l’UE et Airbus ne sont pas intéressés, on pourrait négocier avec Boeing aux Etats-Unis”, a-t-il menacé.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc