×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:3415 Le 01/12/2010 | Partager

. Chères catastrophes Les catastrophes d’origine naturelle et humaine, dont le séisme en Haïti et les inondations au Pakistan, ont pesé lourd sur l’économie mondiale en 2010, la grevant de 222 milliards de dollars (169 milliards d’euros), soit plus du triple qu’en 2009, a estimé mardi le réassureur Swiss Re. Ces catastrophes ont pesé lourds en termes de pertes humaines, avec plus de 260.000 décès, dont la grande majorité en Haïti, contre 15.000 en 2009. Par ailleurs, le coût total pour le secteur de l’assurance a été porté à 36 milliards de dollars en 2010, en augmentation de 34% par rapport à l’année précédente.. L'UE ouvre une enquête contre GoogleLa Commission européenne, gardienne de la concurrence en Europe, a ouvert mardi dernier une enquête formelle contre le géant américain de l'internet Google, pour abus de position dominante dans la recherche en ligne. Bruxelles précise agir à la suite de plaintes de fournisseurs de services de recherche en ligne concurrents. Ils accusent Google de favoriser ses propres services, et de pénaliser les leurs, dans ses résultats de recherche payants et gratuits. L'enquête visera à vérifier si Google a abaissé dans ses résultats de recherche gratuits le rang de services concurrents, comme des comparateurs de prix, par rapport à ses propres services similaires. Bruxelles compte aussi se pencher sur les allégations selon lesquelles Google imposerait des clauses d'exclusivité à des partenaires publicitaires, en leur interdisant de disposer certains types de publicités fournies par des concurrents sur leur site web, ainsi qu'aux fournisseurs d'ordinateurs et de logiciels et ce dans le but d'exclure des outils de recherche concurrents.. L’écart entre les taux d’emprunts grimpe en flècheL'écart entre les taux des emprunts espagnols et italiens à 10 ans et les taux allemands qui servent de référence dans la zone euro, ont atteint mardi des records historiques, signe de la défiance des marchés à l'encontre de ces deux pays. Depuis l'annonce du plan d'aide à l'Irlande, les écarts de taux grimpent en fléche, les risques de contagion étant loin d'être dissipés sur les marchés. A titre de comparaison, l'écart se situait encore à 195 points de base le 15 novembre entre les obligations espagnoles et allemandes. Outre l'effet de contagion, les Européens ont effrayé les marchés en indiquant qu'après 2013, quand le fonds d'aide mis en place au printemps arrivera à échéance, la dette des pays en difficultés pourra être restructurée.. Le futur fonds de secours des pays de la zone euroLe Fonds de secours permanent prévu pour la zone euro à partir de mi-2013, appelé ’’Mécanisme européen de stabilité", prévoit pour la première fois de mettre à contribution les investisseurs privés détenteurs de dette publiques, mais seulement au cas par cas. Ce mécanisme présentera une grande nouveauté: en cas de crise, il mettra à contribution les créanciers privés de la dette d'Etat, à savoir les banques et fonds d'investissement qui prêtent aux gouvernements. Ils ne mettront pas la main au portefeuille de manière automatique, comme le voulait au départ l'Allemagne, mais au cas par cas, conformément à la méthodologie appliquée par le Fonds monétaire international.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc