×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:3323 Le 20/07/2010 | Partager

. Automobile: Fitch plus confiant pour l’avenir de 5 constructeurs UEL’agence de notation Fitch a annoncé hier lundi tabler sur de meilleures perspectives pour cinq grands constructeurs automobiles européens, dont les français PSA Peugeot Citroën et Renault, en raison d’une reprise plus rapide que prévu du secteur. Les perspectives des deux groupes français sont passées de «négative» à «stable», selon un communiqué. PSA est actuellement noté «BB+» et Renault «BB».Par ailleurs, celle de l’allemand Daimler (BBB+) a été relevée de «négative» à «positive» et celle de son compatriote Volkswagen (BBB+), le premier constructeur européen, de «stable» à «positive». Celle de l’italien Fiat (BB+) a été en revanche maintenue à «négative», conséquence de l’annonce fin avril de la division de ses activités en deux.Le constructeur a bénéficié, au même titre que les autres, d’une amélioration de ses ratios financiers et d’une «reprise plus rapide que prévu des ventes totales de véhicules», mais Fitch attend d’en savoir plus sur sa nouvelle structure avant de revoir éventuellement sa perspective. Fitch avait revu pour la dernière fois les perspectives des groupes en mars 2009, en pleine crise économique.. Le chinois Fosun vise 10% du capital de Club MedUn mois après son entrée dans le capital du Club Méditerranée, le conglomérat chinois Fosun pense déjà à augmenter sa participation. En juin, le plus gros conglomérat privé de Chine avait acquis 7,1% du capital et s’était engagé à ne pas excéder 10%. Il tarde à Fosun d’atteindre cette limite. Ce devrait être chose faite avant fin 2010, confie son président et cofondateur Guo Guangchang dans un entretien aux Echos paru hier lundi. Les raisons de cet engouement pour le groupe de villages de vacances ? Guo Ghangchang en cite plusieurs: «Le tourisme est voué à un avenir radieux en Chine, explique-t-il, cela va de concert avec le boom de la consommation», en précisant que le nombre de jours de vacances accordés aux salariés chinois pourraient augmenter. La formule proposée par le Club Med correspond par ailleurs aux nouvelles habitudes des touristes chinois, qui veulent séjourner plus longtemps dans un même endroit. Enfin, les coûts dans le secteur sont encore très faibles, fait-il remarquer. Par ailleurs, le Club Med susciterait la convoitise d’un autre groupe. Selon le Sunday Times paru dimanche dernier, BMB Group souhaiterait déposer une offre de rachat de 800 millions d’euros sur le groupe français . Mais cette société d’investissement liée au sultanat de Brunei dément vouloir présenter une telle offre.. L’UE investit dans la croissance et la création d’emplois L’Union européenne a décidé, hier lundi, d’investir un montant de quelque 6,4 milliards d’euros dans les domaines de la croissance économique et la création d’emplois. Cet investissement, le plus grand jamais réalisé par l’UE en la matière, permettra la création de plus de 165.000 emplois sur le continent de l’Union, indique la commission européenne. Destiné aux chercheurs et aux innovateurs qui réaliseront des projets de pointe portant sur des grands défis économiques et sociétaux (changement climatique, sécurité énergétique et alimentaire, santé et vieillissement de la population), l’investissement vise une série de disciplines scientifiques, de politique publique et de secteurs commerciaux. De même, il accorde un budget de 800 millions d’euros aux petites et moyennes entreprises (PME) qui représentent 99% des entreprises européennes.. L’UE lance son portail e-justice S’informer sur la législation d’un autre pays de l’UE, trouver un avocat dans un autre pays ou consulter les registres pour connaître la solvabilité d’un partenaire va pouvoir se faire d’un clic de souris à partir du portail internet européen e-Justice ouvert vendredi dernier. «Nous jetons les fondements d’une justice plus efficace et plus accessible au citoyen européen», s’est félicité le ministre belge de la Justice Stefaan De Clerck, à l’issue d’une réunion avec ses homologues à Bruxelles. Le portail sécurisé https://e-justice.europa.eu est destiné aux quelque 10 millions de personnes impliquées chaque année dans des procédures judiciaires transfrontalières dans l’Union. «L’e-justice, c’est l’accès à la justice en un seul clic», a résumé la commissaire chargée de la Justice Viviane Reding. La première version du portail compte près de 12.000 pages en 22 langues. Elle sera complétée en 2011 par des informations sur les droits des victimes pour chaque Etat membre de l’UE. Des explications seront ainsi disponibles sur le traitement des infractions routières dans chaque pays. Le portail ambitionne de faire en sorte qu’en 2013 les citoyens soient en mesure de trouver un avocat spécialisé pour les aider dans un litige.. Zone euro: Les comptes courants ont creusé leur déficitLe déficit de la balance des comptes courants en zone euro s’est creusé en mai à 5,8 milliards d’euros, contre un déficit de 5,6 milliards en avril, selon des chiffres provisoires publiés hier lundi, par la Banque centrale européenne (BCE). La balance des comptes courants, ajustée des variations saisonnières, est la mesure la plus large des échanges entre la zone euro et l’extérieur. Les données provisoires font souvent l’objet de révisions, parfois importantes. La BCE a également revu le déficit d’avril à la hausse, à 5,6 milliards d’euros contre 5,1 milliards précédemment.Depuis le mois de janvier, la balance des comptes courants en zone euro est en déficit constant, selon les dernières données de la BCE. En mai, les transferts courants comme les revenus ont été déficitaires. Les deux autres postes (biens et services) de la balance des paiements ont en revanche dégagé des excédents, en nette hausse pour les biens, mais en déclin pour les services par rapport à avril, précise la BCE. Pour ses comptes financiers, la zone euro a enregistré en mai une entrée nette de 47 milliards d’euros, progression significative par rapport à avril (20,9 milliards selon des chiffres révisés).

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc