×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:3240 Le 25/03/2010 | Partager

    . Asie de l’Est: Accord d’échange de deviseLes pays d’Asie de l’Est ont officiellement lancé hier mercredi un accord d’échange de devises (swap) de 120 milliards de dollars destiné à fournir de la liquidité en cas de nouvelle crise financière. Cet accord régional concerne la Corée du Sud, la Chine, le Japon et les dix pays de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean). Selon un communiqué publié par le ministère Sud-coréen des Finances, la mise en place du pacte illustre l’engagement des membres à renforcer les capacités de la région face aux risques et aux défis de l’économie mondiale. En vertu de ce pacte, chaque membre pourra échanger des devises locales contre des dollars pour un montant proportionnel à sa contribution. Le Japon et la Chine injecteront 38,4 milliards de dollars, soit 32%, et la Corée du Sud contribuera à hauteur de 19,2 milliards de dollars, soit 16%. Les fonds restants étant assurés par les dix de l’Asean.. Cuivre: Un surplus de production de 365.000 tonnesEntre janvier et décembre, le marché du cuivre raffiné a présenté un surplus de production d’environ 365.000 tonnes, qui s’est aggravé de 140.000 tonnes par rapport au surplus de 2008, a annoncé cette semaine le Groupe international d’étude du cuivre (ICSG) dans son rapport de mars. Ce déficit a résulté d’une hausse de la consommation apparente en Chine et d’une réduction de la production de cuivre raffiné dans le monde, a été plus que compensé par un surplus d’environ 500.000 tonnes au deuxième trimestre. La consommation de cuivre raffiné est restée inchangée par rapport à l’année 2008, à 18 millions de tonnes. La production minière a progressé de 1,3% en 2009 par rapport à 2008, à 15,7 millions de tonnes, tandis que la production de concentrés est restée presque inchangée à 12,47 millions de tonnes.. Aluminium: Légère baisse en févrierLa production mondiale d’aluminium a affiché, en janvier, une hausse par rapport au mois de décembre, à 3,345 millions de tonnes, selon un chiffre révisé, contre une baisse à 3,287 millions de tonnes initialement rapportée, du fait d’une forte modification à la hausse de la production chinoise. En février, la production a chuté sur toutes les zones, notamment en Chine où elle est passée de 1,352 à 1,303 millions de tonnes, entre janvier et février. Ainsi qu’en Amérique du Nord, passant de 407 à 370 millions de tonnes sur la même période. En février 2009, la production mondiale était tombée à 2,721 millions de tonnes, puisque les producteurs ont réduit leurs cadences pour s’ajuster à une demande très affectée par la crise. Toutefois, les chiffres fournis ne comprennent pas la production de l’Iran, de l’Azerbaïdjan, de la Corée du Nord, de la Bosnie-Herzégovine, de la Pologne et de la Roumanie, pays qui ne fournissent pas des données complètes à l’IAI et qui comptent pour environ 2% de la production mondiale.. Les règles des divorces internationaux clarifiéesLa Commission européenne a dû accepter mercredi 24 mars la demande de «coopération renforcée » entre 10 États, dont la France, permettant aux couples internationaux de choisir la loi applicable à leur divorce. Le but du règlement (loi européenne directement applicable) que propose aujourd’hui la Commission européenne est de permettre au couple de choisir, en début de procédure, quel droit national s’appliquera à leur divorce ou séparation. Un couple français résidant en Italie pourrait choisir de divorcer selon la loi française et non pas italienne. La justice italienne serait tenue de suivre le droit français. En pratique, un réseau judiciaire européen renseigne les juges sur le droit d’un autre pays qu’ils doivent suivre, comme c’est déjà le cas dans d’autres affaires.. France/Biocarburants: Feu vert de Bruxelles La Commission européenne a donné son feu vert hier mercredi à l’octroi par la France d’une aide publique de 18,9 millions d’euros pour un projet de recherche sur les biocarburants coordonné par le groupe d’énergie GDF Suez. Le projet se déroulera sur une durée de 7 ans et prévoit notamment la mise en place d’une plate forme de démonstration à l’échelle préindustrielle pour tester de nouveaux procédés de production de biométhane. Il vise également à développer des technologies de production de biocarburants automobiles de deuxième génération, produits à partir d’herbes et de déchets.. Faux passeports: Israël craint le courroux des autres pays Après l’expulsion d’un diplomate israélien par la Grande-Bretagne, Israël craignait hier mercredi des mesures de rétorsion similaires d’autres pays éclaboussés par l’affaire des passeports falsifiés utilisés lors du meurtre en janvier d’un cadre du Hamas à Dubaï. Outre des passeports britanniques, les membres du commando accusé de cet assassinat ont utilisé, selon la police de Dubaï, des passeports français, irlandais, allemands et australiens également falsifiés. Selon Londres, la «responsabilité» d’Israël a été établie dans l’utilisation de faux passeports britanniques par l’équipe soupçonnée d’avoir tué Mahmoud Al-Mabhouh, un chef militaire du mouvement islamiste palestinien dont le corps a été retrouvé le 20 janvier dans un hôtel de Dubaï.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc