×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2962 Le 12/02/2009 | Partager

. Plan automobile/Protectionnisme: La France se défendLa France s’est montrée déterminée à imposer son plan de soutien de plusieurs milliards d’euros au secteur automobile, se défendant de tout protectionnisme en réponse aux accusations de certains partenaires européens. «Non, ce n’est pas du protectionnisme. Le protectionnisme c’est quand on prend des mesures fiscales, réglementaires, pour interdire à des pays avec lesquels on commerce de vendre leurs produits en France», a déclaré le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, Bruno Le Maire. L’aide française au secteur automobile n’est «pas illégale au regard du droit communautaire», a-t-il assuré.. PSA Peugeot Citroën: 11.000 départs volontairesLe constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën, qui a accusé une perte financière en 2008, s’attend au départ de 11.000 personnes du groupe en Europe en 2009. PSA, 2e groupe automobile européen derrière Volkswagen, a annoncé mercredi avoir enregistré en 2008 une perte nette de 343 millions d’euros, à comparer avec un bénéfice de 885 millions en 2007.. Alcatel-Lucent France: 200 emplois de cadres à la trappeLa direction d’Alcatel-Lucent France, principale filiale en France de l’équipementier en télécoms franco-américain, a annoncé hier mercredi la suppression de 200 emplois de cadres et de 400 chez les sous-traitants. Cette annonce en comité central d’entreprise est la déclinaison du plan stratégique mondial lancé en décembre, qui prévoit la suppression de 1.000 postes de cadres et de 5.000 chez les sous-traitants.. Sarkozy en tournée dans le GolfeLE président français Nicolas Sarkozy s’est rendu hier mercredi à Bahreïn et au Koweït, au second jour d’une tournée dans le Golfe marquée par sa visite surprise à Bagdad où il a exhorté les entreprises françaises à investir en Irak. Arrivé mardi en fin d’après-midi à Oman, en provenance de Bagdad, pour rencontrer le sultan Qabous Ben Saïd, il devait s’envoler mercredi en fin de matinée pour Bahreïn afin de s’entretenir puis déjeuner avec le roi Hamad Ben Issa Al-Khalifa. Il clôturera sa tournée à Koweït par un entretien avec l’émir Sabah al-Ahmed Al-Sabah, avant une conférence de presse suivie d’un dîner. A Bahreïn, deux accords de coopération seront signés: l’un dans le domaine militaire, l’autre dans celui de l’énergie nucléaire civile. Au Koweït, seront également signées une déclaration commune sur la diversification de l’économie et l’environnement, une autre sur les relations bilatérales. Comme il l’a déjà fait à Oman, des contrats dans le domaine de la santé devraient également être ratifiés.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc